Le procès qui oppose le cambiste Thierno Nouhou Diallo au prédicateur islamique Oustaz Taïbou Bah et madame vient d’être suspendu, ce vendredi 7 avril 2017, au tribunal de première instance de Mafanco. Les accusés, Mamadou Taïbou Bah et son épouse, Hassatou Baldé, ont été reconduits à la prison civile de Conakry, en attendant le verdict, prévu le vendredi prochain, 14 avril 2017, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Mais, auparavant, après la plaidoirie de la partie civile et le réquisitoire du procureur, ce sont les avocats de la défense qui ont plaidé la non culpabilité des accusés.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin