Le principal pont qui relie le district de Kolakhouré aux autres localités de la préfecture de Kindia se trouve actuellement dans un état de dégradation très avancé. Et, si rien n’est fait avant la grande période des pluies, cette localité de la commune rurale de Madina Oula sera coupée des autres localités environnantes, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Kindia, qui s’est rendu sur place.

Kolakhouré est l’un des 12 districts de la commune rurale de Madina Oula, située à 85 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Kindia. Avec une population estimée à 24 340 habitants, ce district est une zone agropastorale qui excelle précisément dans l’agriculture. On dit d’ailleurs que c’est Kolakhouré qui est le grenier de la sous-préfecture de Madina Oula et environs.

Aujourd’hui, l’un des soucis majeurs de cette population est l’état du pont de Dankaran. Créé en 1922 par l’administration coloniale, ce pont relie ce district à Kindia ville, Souguéta et à neuf autres districts de la contrée et aussi de la République sœur de la Sierra-Leone.

Malheureusement, depuis le temps colonial, ce grand pont d’une longueur de 30 mètres n’a reçu aucune assistance de la part des autorités du pays. Si rien n’est fait avant la saison des pluies, il risque de s’effondrer un jour. Et, ce district, malgré le rôle qu’il joue pour la préfecture de Kindia, serrait alors coupé des autres localités de la préfecture et de la Sierra Leone voisine.

« Aujourd’hui, nous sommes très préoccupés par l’état de pont. Mais, c’est n’est plus un pont, à partir du moment où tout est dégradé, les piliers ont lâché, etc. Donc, nous sommes actuellement très préoccupés par sa réparation avant la période des pluies », explique Aboubacar Sylla, maire de la commune rurale de Madina Oula.

Profitant de notre entretien, cet élu local a demandé le concours de l’Etat et des personnes de bonne volonté pour apporter un coup de main à cette infrastructure qui a aujourd’hui ses 95 ans. « Seuls, nous ne pouvons rien faire.

C’est pourquoi nous lançons un SOS à l’Etat et aux personnes de bonne volonté pour nous aider à réparer ce pont avant la saison hivernale », a-t-il lancé.

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Tél. : 620 74 80 10

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin