Rénové et équipé à hauteur de 200 millions de nos francs par l’Association des jeunes guinéens de France (AJGF) en partenariat avec l’association pour l’intégration de l’enfant (AIE) et le ministère français des Affaires étrangères et du développement international, le centre de santé de Koundou, dans la préfecture de Gueckédou sera inauguré le 15 avril 2017, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Pour marquer l’évènement, le Président de l’AJGF, Ibrahima Tanou Sow, entouré des membres de l’Association et de ses partenaires, est revenu sur les objectifs fondamentaux de cette structure créée en France depuis 20 ans.

Selon M. Sow, l’AJGF est active dans l’entraide, la solidarité entre ses membres et s’investit dans les problèmes de développement socioéconomique et culturel de la Guinée.

Dans ces nombreuses activités, figurent l’organisation du concours miss Guinée en France, des évènements de contes et légendes et un projet de la réalisation d’un salon culturel pour vendre la destination Guinée.

A cela s’ajoute l’assistance des nouveaux étudiants Guinéens en France. Pour l’année 2016, l’AJFG a travaillé sur un budget de 3 milliards de nos francs et financé plusieurs de ses activités.

Pour Marie Christine, la Vice-présidente de l’association, l’AJGF a rénové et équipé en 2012 une école primaire à Cité de l’air dans la commune de Matoto et Nongo, à Ratoma, dotée chacune d’une bibliothèque. A Timbi Tounni en Moyenne Guinée, l’AJFG a rénové et équipé une école primaire et un collège, formé des enseignants… Au nombre des projets à venir figure la rénovation d’une école primaire dans la commune de Matam dans une situation insalubre.

Sur le plan de la santé, le centre de santé de Koundou a été rénové et équipé. Dans ce projet, l’association pour l’intégration de l’enfant (AIE) et le ministère français des Affaires étrangères ont mis la main à la poche et bénéficié de l’appui de plusieurs bénévoles, selon le trésorier de l’AJFG, Thierno Barry qui parle d’un budget de 20 mille Euros ayant servi au financement du centre de santé de Koundou.

Pour Faya Millimono, Président de l’AIE et ressortissant de Koundou, « la jeunesse est capable de beaucoup de choses dans notre pays. Et ce projet en est une illustration ». Pour lui, « l’importance de ce projet est sans commentaire ». Il rappelle que cette localité de plus de 30 mille âmes est située à 54 km au Sud de Gueckédou sur le bec du perroquet et à 7 km de la Sierra Léone. Et tout est parti d’un accident arrivé à une femme pour initier ce projet.

En effet, « une femme a été mordue par un serpent et avant même qu’elle ne reçoive le vaccin, elle a rendu l’âme », a expliqué le doyen. A l’en croire, le nouvel édifice, est le meilleur centre de santé dans la préfecture de Guéckedou avec des équipements modernes et performants. Des moyens de déplacements sont également payés. Deux ambulances tricycles équipés sont disponibles et peuvent faire le tour de la localité pour chercher les malades et les sauver.

Au niveau des installations réalisées, figure l’adduction d’eau à partir d’un forage. L’eau est captée par une pompe solaire et stockée dans un autre forage de grande capacité.

Ému et content, le vieux rappelle avoir ses 71 ans mais dit toute sa joie de « travailler avec les jeunes ». Il a vivement remercié le dynamisme de l’AJGF. « Les populations se préparent à réserver un accueil des plus chaleureux à ses membres », promet-il.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin