Le procès qui oppose l’homme d’affaires Kerfalla Person Camara « KPC » à l’ancien journaliste, désormais leader politique, Elhadj Thierno Mamadou Bah, se poursuit au tribunal de première instance de Dixinn, a constaté sur un reporter de Guineematin.com, ce jeudi 13 avril 2017.

Après avoir rappelé textuellement les emails échangés entre KPC et Thierno Mamadou Bah, maître Pépé Lamah, avocat de la partie civile, s’est attaqué sérieusement au leader du parti « la NGC ». Selon maître Pépé Lamah, le prétendu « jeune journaliste hargneux », cité par Elhadj Thierno Mamadou Bah dans son email n’existe pas en réalité. « C’est une machination, une mise en scène ! Cela veut dire que c’est par ces manœuvres que Thierno a battu sa fortune… », dit l’avocat de KPC.

À la fin de sa prestation, l’avocat de la partie civile a demandé au tribunal de condamner l’accusé à un franc symbolique et d’ordonner sa publication dans cinq journaux de large diffusion de la place et dans cinq autres de large diffusion à l’étranger aux frais de Thierno Mamadou Bah « pour soulager l’image de KPC ».

À suivre !

Du TPI de Dixinn, Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin