C’est désormais officiel, le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah, annonce l’arrestation pour complicité, de tout propriétaire de bâtiment qui sert de gîte à des bandits de grand chemin. Cette décision est l’une des actions prises par les différentes couches socioprofessionnelles pour lutter contre le banditisme grandissant dans la cité de Labé, a appris Guineematin.com via sa correspondante basée dans la préfecture. 

Assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, telle est la priorité que se sont fixées les autorités de Labé. C’est pourquoi, après d’importants débats autour du sujet, des dispositions idoines qui s’imposent ont été envisagées. C’est le cas de la saisie et la mise en fourrière de tous les véhicules sans numéros d’immatriculation ainsi que la mise à la disposition des forces de défenses et de sécurité et de l’ensemble des citoyens de Labé, de quatre numéros verts par les autorités de la préfecture. Deux pour appeler la police et les deux autres pour la gendarmerie.

L’adoption de ces dispositions sécuritaires fait suite à l’assassinat de Bachirou, un conducteur de taxi-moto dans la nuit du 30 au 31 mars 2017 dans le quartier Daka, commune urbaine de Labé. Pour mettre main sur le présumé meurtrier toujours en cavale, il a été constitué par la préfecture, une prime de 5 millions de francs guinéens pour toute personne qui aidera à le retrouver.

Parmi ces dispositions envisagées figurent aussi, l’organisation des patrouilles mixtes, la mise en place des brigades de vigilance dans tous les quartiers et le recensement des lieux de vente de drogue, la demande aux gérants des hôtels à la tenue correcte de leur registres d’enregistrement des clients, la mise en place des points focaux dans les points de stationnement des taxi-moto et la convenance de leur circulation de 6heures du matin à 22 heures.

D’autres dispositions sécuritaires sont également prises mais restent à la discrétion des forces de défense et de sécurité.

De Labé, Yayé Aïssata Diallo, pour Guineematin.com

Tél: (00224) 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin