Affaire 3ème mandat, retard des élections, propos du Kountigui… l’opposition se fâche

image d’archive

Réunis autour de leur chef de file, Elhadj Cellou Dalein Diallo, les opposants au régime du professeur Alpha Condé sont énervés. Et, ils veulent laisser éclater leur colère à l’issue de leur rencontre de ce mardi 18 avril 2017 au QG de l’UFDG.

Hormis Cellou Dalein Diallo, qui reçoit, plusieurs leaders de l’opposition sont déjà arrivés. C’est le cas de l’honorable Mouctar Diallo, Elhadj Papa Koly Kourouma, Alhousseiny Makanéra Kaké, Aly Camara, Raoul Bangoura…

Selon des confidences faites à un journaliste de Guineematin.com avant le début de cette rencontre, les opposants tiennent à manifester leur désapprobation totale aux velléités d’un troisième mandat pour le président Alpha Condé. À ce propos, certains d’entre eux estiment que ses récentes sorties à Paris et au Maroc ne laissent plus de doute sur ses intentions…

Autre source de colère de l’opposition guinéenne, c’est le refus « désormais flagrant » d’appliquer l’accord politique, notamment « la volonté manifeste » de refuser les élections locales.

Enfin, les propos ethnocentriques et régionalistes du Kountigui de la Basse Côte, Elhadj Sekhouna Soumah, qui veut balkaniser la Guinée, frustrent à l’opposition plus qu’ailleurs. Et, les leaders de l’opposition républicaine comptent harmoniser leur langage pour mieux dénoncer cette autre atteinte à l’unité nationale et à la citoyenneté.

À suivre !

Du QG de l’UFDG, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS