Abdoul Gadiry Diallo voulait se rendre en Europe clandestinement. Pour y parvenir, il est entré en contact avec un de ses amis, du nom de Diouldé qui vivait en Tunisie.  Mais, après avoir fait parvenir à Diouldé la somme de plus de 1 700 dollars US, les choses ont mal tourné sans qu’Abdoul Gadiry n’obtienne gain de cause. L’affaire s’est finalement retrouvée au tribunal de Première Instance de Dixinn, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Abdoul Gadiry a porté plainte contre son ami Diouldé pour escroquerie portant sur la somme de  1737,94 dollars US. Quand la question du voyage s’est posée, Diouldé aurait mis en contact Gadiry avec un certain Kindy à qui la somme d’argent a été donnée pour confectionner les documents de voyage. Mais, par la suite Abdoul Gadiry n’a vu ni papier de voyage encore moins son argent.

A l’arrivée de Diouldé à Conakry, son ami Gadiry et trois autres ont porté plainte contre lui pour des faits d’escroquerie. Le prévenu n’a pas nié d’avoir mis en contact  Gadiry et Kindy, et il s’est engagé à payer la sommes transférée en Tunisie.

Ainsi, la  partie civile réclame à titre principal, la somme de 1737, 94 dollars et 50 millions de francs guinéens pour tous préjudices.

Dans ses réquisitions, le procureur a rappelé que le prévenu était déjà condamné par contumace dans une autre procédure où un mandat d’arrêt a été décerné contre lui. « Il a été arrêté à l’extérieur, et dès son dépôt à la maison centrale, quatre personnes sont venues porter plainte contre lui pour des problèmes de visas. Il leur avait promis de les envoyer en Europe en leur demandant de virer l’argent au niveau d’un certain Kindy qui se trouve à Tunis », a rappelé le procureur.

Selon lui, il a usé des manœuvres frauduleuses pour tromper les gens, ce qui relève de l’escroquerie. « Par conséquent,  je vous demande de le condamner à 6 mois d’emprisonnement et 2 millions d’amende », a-t-il requis.

De son côté, la défense clame son innocence et  demande la relaxe pure et simple de son client. « Mon client est de bonne foi. Il reconnaît s’être porté le garant de ces différentes sommes, mais il n’est pas escroc. Alors, je vous prie de le relaxer purement et simplement pour délit non constitué », a-t-il défendu.

A suivre !

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin