L’Association des Femmes Journalistes de Guinée (AFJG) a organisé cette semaine à Kindia, une session de formation de 5 jours à l’intention de certains journalistes des 2 régions administratives de la Guinée-Maritime sur le reportage sensible au genre, a constaté sur place Guineematin.com, son correspondant local a suivi le séminaire.

C’est au Centre de Formation Professionnelle de Kindia que ces journalistes, venus des médias locaux et des représentants de certains organes des régions de Boké et de Kindia, ont approfondi leurs connaissances, pendant 5 jours, en reportage sensible au genre.

Cette rencontre est l’initiative de l’Association des Femmes Journalistes de Guinée avec un financement du programme d’appui à la société civile, à travers le 10ème FED (Fonds Européen pour le Développement). La démarche vise à améliorer la prise en compte de la dimension genre dans le traitement de l’information dans des médias guinéens.

La cérémonie de clôture a eu lieu hier vendredi 21 avril 2017 en présence des autorités administratives, de la commune urbaine et les responsables des différentes radios locales de Kindia (la radio rurale et les 2 radios privées).

En prenant la parole, l’une des organisatrices de cette formation, Afiwa Mata Ahouadjogbé a tenue d’abord à remercier les participants pour l’importance qu’ils ont accordé à cette formation avant de demander un plaidoyer aux responsables des médias de respecter le genre dans le traitement des différentes informations au sein de leurs organes respectifs. « Je suis très contente du niveau de travail des participants, parce que durant les 5 jours que nous avons passé ensemble, ils nous ont montré un engagement afin de réduire ou lutter contre ces stéréotypes dans notre milieu. Je profite de cette occasion aussi pour demander aux responsables des médias qui sont là un plaidoyer afin que nous puissions arrêter toutes formes de stigmatisation dans leurs organes », a dit la présidente de l’AJFG.

Le directeur régional de la radio rurale de Kindia a promis de respecter cette doléance afin d’éradiquer ce phénomène dans son service. « Cette rencontre est tellement importante pour des hommes de médias que je ne peux même pas la commenter. Mais, je promets que je prendrais toutes les dispositions afin d’avoir autant de femmes et d’hommes dans mon service », a-t-il laissé entendre.

Abdoulaye Soumaré, correspondant régional du bureau AGP à Kindia a dit sa satisfaction d’avoir suivi ce séminaire. « Je suis très content de cette formation et à partir d’aujourd’hui, je chercherais à toujours garder l’équilibre du genre dans mes dépêches », a lancé le confrère.

La fin de la séance a été sanctionnée par la remise des attestations aux participants.

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Tél : 620 74 80 10

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin