L’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) s’est tenue ce samedi 22 avril 2017, à son siège national, à la minière. La séance, pilotée par le Dr Fodé Ousou Fofana, a tourné autour de la visite de Cellou Dalein à l’intérieur du pays, du troisième mandat pour Alpha Condé, et de l’application de l’accord politique du 12 octobre 2016, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Dans sa communication, Fodé Ousou a laissé entendre que la visite de Cellou Dalein à l’intérieur du pays panique Alpha Condé et son gouvernement. « Le président Cellou s’est levé, il a pris son véhicule pour aller à la rencontre des citoyens guinéens qui vivent en Haute Guinée et en Forêt, mais pas à la rencontre des militants. Il est allé en Haute Guinée et en Forêt pour discuter avec ses frères, pour connaitre leurs préoccupations, leurs problèmes, discuter avec eux, rencontrer les sages, les chasseurs, les cordonniers les mendiants et partager leurs souffrances. Il est incontestable que Dalein sera le président de la République en 2020. Donc il ne peut pas attendre 2020 pour aller demander à ces citoyens leurs préoccupations. C’est maintenant que nous allons réadapter notre projet de société en tenant compte des problèmes de l’intérieur du pays. Je ne sais pas pourquoi il se panique car ce n’est même pas encore la campagne, mais ils sont là à se paniquer », a ironisé le Dr Fodé Ousou Fofana.

Selon lui, tous les citoyens que Cellou a eu à rencontré à l’intérieur du pays, ont exprimé leur déception vis-à-vis du régime du professeur Alpha Condé. « Les citoyens ont dit à Cellou, nous sommes profondément déçus. Nous nous sommes trompés, on avait pensé que le président Alpha Condé qui a fait 40 ans à l’extérieur, qui n’a jamais géré la Guinée, était capable de sortir ce pays de la précarité. Nous nous sommes trompés. Les agriculteurs n’ont pas d’engrais, il n’y a pas de route. Toutes les promesses, aucune n’a été respectée par Alpha Condé », a dénoncé Fodé Oussou.

Parlant du troisième mandat et de l’application des accords, le vice-président a laissé entendre que la Guinée est le seul pays au monde où on fait des manifestations et des accords pour aller aux élections. « Pour nous, nous ne discutons plus. Alpha Condé ne veut pas organiser les élections, et s’il ne les organise pas, on va faire comme le Burkina Faso. Pour le 3ème mandat, ne vous préoccupez pas de ça. La Constitution prévoit deux mandats non renouvelables. Alors, il n’a aucun moyen de briguer un troisième mandat », a-t-il tranché.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin