A l’occasion de sa tournée de prise de contact, lancé le mercredi dernier, le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo a rendu visite au préfet de Guéckédou, ce samedi, 22 avril 2017, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com, qui a assisté à la rencontre.

Après avoir bénéficié d’un accueil très chaleureux des militants et sympathisants, sorties nombreux dans la ville, Elhadj Cellou Dalein Diallo et sa délégation se sont rendus chez le préfet Mohamed V Keïta, au quartier Sokoro.
Face à la première autorité administrative de la préfecture, le chef de file de l’opposition, après avoir expliqué les raisons de sa tournée, a invité à privilégier la paix et au traitement de tous les citoyens de cette préfecture au même pied d’égalité.

Ensuite, le principal opposant au régime d’Alpha Condé a rappelé que la constitution guinéenne donne la latitude à chaque guinéen de choisir librement son parti politique, sans que cela altère les relations entre les citoyens. Toujours sur ses convictions de mener un combat politique de la manière la plus paisible possible, Elhadj Cellou Dalein Diallo a rappelé avoir eu des rencontres avec le chef de l’Etat qui ont permis de relancer le dialogue politique et qui ont débouché à la signature de l’accord politique du 12 octobre dernier.

« Mais chaque fois qu’on signe des accords, ils ne sont jamais respectés ! Et, ça, ce n’est pas de nature à restaurer la confiance nécessaire au dialogue (…). Vous, en tant que représentants du Président dans la préfecture, votre rôle, c’est d’essayer de jouer à l’apaisement. Bien entendu, il y a beaucoup de choses qui viennent de Conakry ; mais, il faut que nous nous travaillions pour le respect de nos textes, du respect des engagements », a fait remarquer Cellou Dalein Diallo avec beaucoup d’insistance.

Visiblement satisfait de cette visite, le préfet de Guéckédou, Mohamed V Keita, a dit à Cellou Dalein Diallo qu’il est chez lui à Gueckedou plus qu’à Conakry, plus qu’à Labé, ajoutant que les guinéens doivent s’accepter plus que n’importe quel pays de la sous-région. Selon lui, l’alternance n’est possible que dans la paix et la cohésion sociale.

« La politique, c’est pour un petit moment, même si tu as longue vie, tu vas te fatiguer. En tant qu’autorité, nous sommes entièrement à votre disposition, nous n’avons de guerre à faire à personne. Notre mission à nous, c’est le développement socio-économique de la préfecture, l’entente et la paix. Depuis 2013, je suis là, les militants de l’UFDG n’ont créé aucun problème à l’autorité préfectorale, sincèrement. Nous sommes très contents de cette visite. On le sait, la paix en Guinée est entre vos mains, vous seul. Vous et le président de la République vous êtes les plus grandes personnalités politiques de ce pays ! Si vous vous entendez, tous les guinéens vont s’entendre », a expliqué le préfet de Guéckédou.

Par ailleurs, le représentant du président de la République à Gueckedou a invité le chef de file de l’opposition à ne pas écouter les rumeurs qui se disent autour de sa personne, rappelant qu’il a toujours traité les partis politiques au même pied d’égalité dans sa préfecture et qu’il n’a jamais été question pour lui de refuser l’entrée à Gueckedou d’un citoyen guinéen…

A suivre !

De Gueckedou, Ibrahima Sory Diallo envoyé spécial de Guineematin.com

Tel. (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin