Accueilli à Gamakonikoni, à 5 kilomètres de la ville, de Lola, le principal opposant au régime Alpha Condé s’est d’abord rendu chez le Soti-Kemo de la ville pour les salutations d’usage. Lors de son échange, Elhadj Cellou Dalein Diallo a essayé de convaincre le patriarche de Lola (comme dans les autres préfectures déjà visitées) à se mettre au dessus des partis politiques et à traiter tous les citoyens au même pied d’égalité, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.

« Les sages ont un rôle important à jouer dans notre société. Ils doivent être des personnes qui gèrent les conflits entre les partis politiques, entre les éleveurs et les agriculteurs. Mais, pour qu’ils soient acceptés par toutes les parties (en conflit ou non), ils se doivent d’être apolitiques, faire preuve de neutralité entre les citoyens », a notamment fait remarquer Cellou Dalein Diallo.

Noungo Doré, patriarche de Kola

En retour, le patriarche a exprimé sa joie de recevoir le chef de file de l’opposition guinéenne dont il a loué l’esprit de patriotisme. Le sage de Lola a ensuite indiqué qu’il n y a jamais eu de conflit entre lui et les représentants de l’UFDG dans cette préfecture.

« La vie, c’est la patiente, l’amour. Continue comme tu le fais actuellement. Nous, notre souhait, c’est que Dieu donne le pouvoir à celui qui fera l’affaire de tous guinéens », a dit le sage.

Du domicile du patriarche, le président de l’UFDG s’est rendu au siège de la préfecture où il a été reçu par le préfet de Lola, monsieur Saa Youla Tolno. Face au représentant du président de la République, l’opposant a dispensé des « cours » d’administration publique responsable.

« L’administrateur territorial doit normalement tenir la balance égale entre les partis. Nous avons une longue histoire de parti-Etat, on n’arrive pas malheureusement à s’en débarrasser. Ce changement profond ne peut pas dépendre de quelqu’un ; mais, de vous. C’est vrai que les décisions souvent viennent de Conakry ; mais, je vais vous demander de faire un effort (…). Vous devriez laisser les partis exercer librement leurs activités, essayez de faire de votre mieux pour que les partis politiques de l’opposition trouvent en vous un recours objectif dans l’exercice de leurs activités », a notamment demandé le patron de l’opposition guinéenne.

Dans son discours-réponse, le préfet de Lola a dit avoir une longue expérience dans l’administration publique guinéenne pour avoir servi pendant dix ans comme secrétaire général à Dalaba, préfet pendant 2 ans à Tougué, 2 ans à Lelouma avant d’être à Lola où il est à sa 5ème année de service…

Monsieur Saa Youla a dit avoir compris le message délivré par Cellou Dalein Diallo avant de dire qu’il n’a aucun intérêt à s’en prendre à une personne respectueuse de la loi. « Quand quelqu’un fait un abus de pouvoir, il y aura quelqu’un pour l’interpeller, pour dire ce que vous avez fait là n’est pas bon et consciencieusement on comprend qu’on a fait un abus de pouvoir », s’est défendu le préfet.

L’autre étape importante du voyage du président de l’UFDG à Lola, c’est la visite de certains cafés de forte concentration des jeunes et chez les artisans. Le leader de l’UFDG a échangé avec ces jeunes sur toutes les questions sans aucun tabou et de manière très décontractée. Ces acteurs à la base ont partagé avec le chef de file de l’opposition certaines de leurs préoccupations, notamment le manque de travail, le manque de soutiens financiers ou de matériels pour les artisans.

Egalement, le Président de l’UFDG s’est rendu successivement à l’église catholique et à la grande mosquée de Lola. Tour à tour, Elhadj Cellou Dalein Diallo a invité les leaders locaux de ces confessions religieuses à faire preuve de neutralité entre les citoyens et surtout de se mettre au dessus des partis politiques. Des prières et bénédictions ont clôturé ces rencontres.

Après ces différentes rencontres, le président de l’UFDG et sa délégation ont rallié le quartier Foulayapo où il a animé un meeting.

Pépé Emanuel Soropogui, secrétaire fédéral de l’UFDG à Lola

Pépé Emanuel Soropogui, secrétaire fédéral de l’UFDG à Lola

Dans son discours de bienvenue, monsieur Pépé Emanuel Soropogui, le secrétaire fédéral de l’UFDG à Lola, après avoir donné la situation géographique de sa préfecture, a indiqué que la fédération qu’il dirige compte 9 sections et 104 comités de bases, y compris les bureaux des jeunes, des femmes et des sages. « Aux yeux des militants et sympathisants de notre parti, vos actes et vos paroles, monsieur le président, illustrent avec éloquence l’esprit du chef rassembleur dont le peuple de Guinée a besoin pour sa sortie de l’ornière », a dit monsieur Soropogui.

De son côté, Elhadj Cellou Dalein Diallo a déploré le manque de soutien de l’Etat aux populations locales.

Parlant de sa tournée, l’opposant a révélé que sa mission de prise de contact avec les plus vulnérables à l’intérieur du pays, dans les débarcadères, dans les champs, avec les vieux et les jeunes, lui permettra de mesurer l’ampleur de la crise dans laquelle notre pays est plongé. Le chef de file de l’opposition guinéenne a promis, une fois au pouvoir, de résoudre le chômage des jeunes, de promouvoir la bonne gouvernance, la paix sociale, etc.

Hormis la crise sociale et politique qui est aujourd’hui préoccupante en Guinée, le chef de file de l’opposition a déploré la crise économique actuelle avec la dépréciation de la monnaie, la baisse de la croissance monétaire, la baisse de la production agricole…

« Donc, il faut être prêt pour revendiquer la bonne gouvernance parce que le gouvernement ne fait que détourner les ressources publiques. Je vous ai dit en 2015, le Président de la République a octroyé plus de 20 milliards de dollars, soit plus de mille (1 000) milliards de francs guinéens de marché gré à gré aux proches du Palais Présidentiel avec des surfacturations », a notamment dénoncé Cellou Dalein Diallo.

A rappeler que cette tournée du chef de file de l’opposition guinéenne, qui a commencé il y a une semaine se poursuivra dans les autres préfectures de la Guinée Forestières et aussi de la Haute Guinée.

À suivre !

De retour de Lola, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin