Statuant en matière criminelle et en premier ressort, ce Mercredi 26 Avril 2017, le tribunal de première instance de Mamou a rendu sa décision dans l’affaire de viol d’une fillette de huit ans. L’accusé, Alhassane Camara, un chauffeur, âgé de 35 ans, a été reconnu coupable des faits de viol pour lesquels il était poursuivi depuis fin Avril 2015. Il a été ainsi condamné à dix ans de réclusion criminelle à temps et au payement de cent millions de francs guinéens (100 000 000 GNF) à la partie civile à titre de dommage et intérêt, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Cette décision du tribunal a été contestée à l’audience même par l’accusé. « Je ne suis pas d’accord », a déclaré Alhassane Camara au président du tribunal, monsieur Sidiki Kourouma, qui lisait le verdict rendu par le tribunal.

Désormais, les regards des parties au procès dans cette affaire de viol sont tournés vers Conakry où le dossier sera transmis à la Cours d’Appel.

Comme on le sait, déjà, à l’ouverture de son procès, le mercredi 15 mars dernier, Alhassane Camara avait plaidé non coupable.

Rappelons que les faits de viol qui lui sont reprochés datent d’un an, précisément du 25 avril 2015. C’était dans le quartier Almamya Terrain, dans la commune urbaine de Mamou où une fillette de huit ans avait été violée aux environs de 20 heures. L’accusé avait été interpellé, auditionné et maintenu en détention quatre jours après la commission des faits.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin