Après plusieurs jours de manifestations sanglantes, la ville de Boké est redevenue calme dans la matinée de ce vendredi 28 avril 2017. En attendant une importante rencontre prévue à la place des martyrs entre les manifestants et les membres de la société civile, la circulation est fluide, le petit commerce a repris, mais les boutiques et magasins attendent encore. Et, les écoles restent toujours fermées, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Boké.


A l’hôpital régional de Boké, le Dr Bernard Léno, chef des services d’urgence a fait le bilan des blessés : 29 depuis le premier jour dont neuf (9) par balles et 3 gendarmes.

Ci-dessous et en vidéos, le correspondant local de Guineematin.com vous propose de suivre son entretien avec Dr. Bernard Léno :

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin