Le tonitruant Ibrahima Sory Camara de Dabondy, militant de l’UFDG, a été convoqué ce samedi 29 avril 2017, au Tribunal de Première Instance Mafanco. Le procureur voulait l’entendre autour de propos qu’il aurait tenus et qui seraient diffamatoires à l’endroit du président Alpha Condé. L’annonce en a été faite à l’occasion de l’assemblée hebdomadaire de l’UFDG de ce samedi, rapporte un reporter de Guineematin.com, qui était sur place.

Ibrahima Sory Camara est l’une des « grandes gueules » de l’UFDG, intervenant quotidiennement dans les émissions interactives de plusieurs radios privées de la place. Son avocat, maitre Alsény Aissata Diallo que nous avons joint au téléphone cet après-midi, a confirmé la nouvelle. « Oui, il a reçu une plainte le convoquant à Mafanco. C’est ainsi que je suis allé l’accompagner. Mais, le dossier est renvoyé à vendredi prochain », a précisé maitre Diallo.

Le mis en cause, Ibrahima Sory Camara que notre reporter a appelé, a expliqué au bout du fil que la convocation est liée à une de ses sorties médiatiques. « C’est à cause de mon intervention de mardi dernier (25 avril, ndlr) sur la radio Fotten Gollen. J’avais paraphrasé le reggae man Ivoirien Alpha Blondy qui a chanté ‘’le chien aboie, la caravane’’ ou encore ‘’tout change, tout évolue, seules les imbéciles ne changent pas’’. Après, j’ai parlé des présidents africains qui gouvernent mal, qui modifient la Constitution de leurs pays, qui détournent les deniers publics. C’est là que j’ai dit que c’est ‘’seuls les imbéciles qui font ça et qui ne changent pas », a-t-il confié à notre reporter.

Après le procès d’Ousmane Gaoual Diallo l’année dernière pour des propos tenus à l’encontre du président Condé, s’achemine-t-on vers une nouvelle procédure judiciaire contre Ibrahima Sory Camara de Dabondy ?

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin