Le meeting du chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo initialement prévu au terrain du groupe scolaire Hadja Aicha Bah, en face l’ex-aéroport, est entrain d’être transféré au siège du parti. En effet, un contingent mixte de forces de l’ordre (policiers et gendarmes), contrôle actuellement la zone, rapporte le correspondant Guineematin.com basé à Kankan.

C’est aux environs de 12h 30’ que deux pick-up de gendarmes et un camion de la police sont arrivés au terrain. Un officier de gendarmerie est venu vers les organisateurs pour leur demander, au nom de l’autorité préfectorale, de partir au siège de l’UFDG. Au cas contraire, ils allaient empêcher le meeting de se tenir là.

Cheick Mohamed KABA, coordinateur de l’UFDG en Haute Guinée s’est dit surpris de cette décision du préfet.
Sur place, tous les militants qui arrivent sont orientés vers le siège. La tension était palpable sur les lieux et les risques d’affrontements sont grands.

Aux dernières nouvelles, le secrétaire fédéral de l’UFDG, le coordinateur du parti, et certains membres du bureau exécutif sont en entretien avec le préfet.

De Kankan, Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tél. : 628 42 16 32

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin