58 députés au parlement sur les 113 inscrits : Kori Kondiano dénonce l’absence élevée

La plénière de ce jeudi, 11 mai 2017, a failli être reportée à cause de l’absence élevée des députés. Des 113 inscrits, seuls 58 étaient présents, 24 sont excusés (pour cause de maladie, de mission ou permission), alors que 31 sont déclarés absents, au terme de l’appel nominal, a constaté Guineematin.com sur place.

Une situation qui n’a pas plu au Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Claude Kori Kondiano qui a lié l’annulation de la plénière de la veille « à cause du manque de quorum lors de la conférence des présidents ».

Le Chef du Parlement a insisté sur les obligations liées à la fonction de député. « Nous devons faire le travail que le peuple nous a confiés », a-t-il lancé avant de dénoncer « la présence de certains élus à l’intérieur du pays ou à l’étranger qui se montrent à travers les réseaux sociaux. Je suis à Paris, à Honolulu, et je ne sais où, alors qu’on n’est pas en vacances parlementaires », a dénoncé le président de l’Institution.

Claude Kori Kondiano, en appelant les députés à plus de « sérieux dans le travail », rappelle en substance que tout absent dans les travaux en cours, « verra ses primes coupées en conséquence ». Pour se faire, il demande l’implication du questeur. La fermeture de la porte aux retardataires, n’est pas exclue prochainement.

Dans ce lot d’absents, figure en bonne place le chef de file de l’opposition, rarement présent en séance plénière et ne prend presque jamais part aux travaux travaux de commission ou d’inter commission depuis le début de la législature, murmure t-on dans les couloirs du Parlement.

Le chronogramme remanié, qui s’étend sur cinq jours, prévoit une seule plénière. Le mardi, 16 mai à 14 heures. Après la conférence des présidents prévue à 10 heures, la plénière portera sur l’adoption d’un chronogramme amendé de la session, deuxième version ; la loi relative au prélèvement de 0,2% sur les montants de marchandises au profit de l’Union africaine ; l’accord de prêt relatif au projet de soutien au système sanitaire national de la République de Guinée et l’accord de financement relatif au développement du secteur agricole.

Après l’adoption du nouveau chronogramme remanié qui s’étend sur cinq jours, le Président de l’Assemblée a souligné l’impérieuse nécessité pour les députés d’assister aux travaux en commission en cours.

De l’Assemblée nationale, Abdallah Baldé et Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS