Une mission conjointe des ministères de la Communication, des Postes et Télécommunications ainsi que la Haute Autorité de la Communication (HAC) était à Kindia dans la soirée d’hier mercredi 10 mai 2017. La démarche visait à évaluer les 3 radios qui émettent dans ladite préfecture, rapporte Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Au cours de la visite, la mission a contrôlé la conformité juridique et administrative des 3 radios locales (la radio rurale et les radios privées Kania Zik et Sabou FM) de la préfecture de Kindia, conformément aux lois et règlement en vigueur.

Devant les différents responsables de ces 3 organes, la cheffe de délégation de la HAC, Hawa Kamy Camara a rappelé l’importance de cette évaluation pour notre pays : « depuis la libéralisation des ondes en Guinée en 2006, il n’y a jamais eu de contrôle au niveau des médias évoluant sur l’ensemble du territoire national. C’est un grand pas pour nous d’avoir une multitude de radios, de télévisions et de sites internet et de journaux. Mais, nous pensons que cela doit se passer dans le respect des textes de loi en vigueur. Nous allons essayer de faire une sorte d’annuaire du paysage médiatique de la Guinée et à l’issu de ça on fera des recommandations pour inviter des médias qui ne sont pas dans les normes à se mettre en règle. Il y a beaucoup de médias qui ne sont pas dans les normes et la HAC prendra sa disposition pour ça », prévient l’ancienne directrice générale des radios rurales de Guinée.

Pendant plusieurs heures de débats, les différents cahiers de charges, les équipements et la situation des personnels des organes concernés ont été revus par les dirigeants et l’équipe de la HAC. Selon plusieurs sources, sur les 3 radios qui émettent à Kindia, seule la radio rurale répond aux critères exigés.

Les émissaires de l’organe de régulation des médias en Guinée ont donné des instructions à ces responsables de se mettre dans les normes dans un bref délai. « Nous avons laissé des recommandations aux responsables de ces organes qu’ils vont transmettre aux prometteurs de la radio et qui nous ferons parvenir ces documents dans un bref délai. Et surtout, nous avons demandé plus de professionnalisme dans l’exercice du métier de journalisme », dénonce Hawa Camille.

Après Kindia, cette équipe de la HAC se rendra dans les autres villes de l’intérieur du pays.

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Tél : 620 74 80 10

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin