Au moment où l’année scolaire tire à sa fin, des cours intensifs se tiennent dans de nombreuses écoles de Conakry. Une manière de combler le vide créé à l’occasion de la grève des enseignants du mois de février dernier. Toute chose qui fait qu’aujourd’hui, dans de nombreuses écoles, les programmes d’enseignement ont connu une nette progression, rapporte un reporter de Guineematin.com qui a fait le tour de certaines écoles.

Au lycée Léopold Sédar Senghor, ex lycée Yimbaya, dans la commune de Matoto, le censeur est satisfait du niveau atteint par les enseignants dans l’exécution des programmes.

Pour Mamady Kanko Kéita, « on a passé à l’application correcte de la décision de l’Inspection Générale de l’Education. Une décision prise au lendemain de la grève des enseignants de février et qui consistait en un autre plan de progression du programme. Au niveau des classes de terminale, les élèves ont répondu présents dans pratiquement toutes les matières. C’est ce qui fait qu’aujourd’hui, à la 27ème semaine, nous sommes dans les normes et je peux m’en réjouir du point de vue général », a expliqué le censeur.

Cependant, c’est dans les classes de 11ème et de 12ème année, toutes options confondes, que des petits soucis existent. « Cela n’a pas totalement marché dans les classes intermédiaires, parce que les élèves ne venaient pas, alors que les enseignants étaient présents », a-t-il regretté.

Selon les statistiques fournies par monsieur Kéita, le programme de Français en Terminale Sciences Sociales est exécuté à hauteur de 80,75%. En Terminale Mathématiques, le programme de Maths est à 83, 98%. Pour ce qui est de la biologie en Sciences Expérimentales, le programmé a atteint également 83,98%. Les matières où l’on enregistre les plus faibles taux de progression sont l’Histoire (67,83% en Sciences Sociales), la Physique (77,52% en Sciences Maths et Expérimentales) et la Géographie (77,52% en Sciences Sociales).

Mais, le censeur du lycée Léopold Sédar Senghor se dit certain que les programmes seront achevés avant la date butoir fixée par les autorités. « Nous sommes sûrs de finir d’ici le 03 juin, selon le calendrier qui nous a été donné. Avec l’allure que je vois, les programmes seront bouclés dans toutes les matières », a soutenu Mamady Kanko Kéita.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin