Boké : des vendeuses dénoncent les ordures abandonnées au marché central et accusent…

Au marché central de Boké, des femmes marchandes qui cohabitent avec des ordures très nauséabondes, dénoncent le silence des autorités locales et crient au secours des personnes de bonnes volontés, pour revivre un air sain. Hier, jeudi 11 Mai 2017, le correspondant local de Guineematin.com est allé à la rencontre de ces femmes qui ont réitéré la souffrance qu’elles mènent depuis plusieurs mois aux côtés de cette montagne d’ordures.

Selon nos interlocuteurs rencontrés sur place, ces ordures sont généralement jetées par les femmes vendeuses de poissons, soutenues par certains responsables, qui polluent l’espace avec des eaux sales, des poissons pourris, des cartons et des plastiques.

Les marchandes faisant leurs commerces aux alentours, accusent les responsables de la commune urbaine de venir faire payer régulièrement les patentes, mais ne s’occupent pas de la salubrité. Elles déplorent en plus, le fait que les congélateurs qui servent à conserver le poisson que tout Boké consomme, soient placés à côté de ces immondices. Elles ont lancé donc un appel aux autorités administratives, notamment le Préfet, de les aider à dégager ces ordures.
Également interrogé sur le sujet, Alpha Oumar Barry l’ancien administrateur du marché, aujourd’hui secrétaire administratif, dit ne plus être directement concerné par ce problème, car les tâches sont reparties entre les responsables.

« Le même problème s’est posé l’an dernier. J’avais dépensé un million cinq cent mille (1 500 000 GNF) pour évacuer les ordures. Cette année, j’ai tout fait pour ne pas que les gens y déposent des ordures, mais impossible. Certains pensent qu’ils le font contre moi. Mais désormais, je vais m’occuper de la tâche qui m’est confiée : celle de curer les caniveaux et les latrines du marché… », a-t-il soutenu.

A rappeler que la commune urbaine de Boké est privée de conseil communal depuis le 13 janvier 2017, suite à une décision préfectorale de suspendre la délégation spéciale qui était dirigée par Modibo Fofana. Depuis lors, c’est le secrétaire général de la commune, Nouhan Kaba qui dirige les affaires courantes de la mairie.

Guineematin.com vous propose ci-dessous, en vidéos, les propos de ces deux femmes : Sita Bangoura et Maimouna Camara.

Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 622 671 242

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS