On en sait désormais un peu plus sur la mort du jeune homme dont le corps sans vie a été découvert le jeudi 11 Mai dernier à Dindo, dans la sous-préfecture de Dounet, située à 35 km du chef-lieu de la préfecture de Mamou, sur la nationale Mamou-Dabola. Si l’identité de la victime est maintenant connue, les circonstances de sa mort ne sont pas encore tout à fait élucidées, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Selon monsieur Sidiki Camara, procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou, Alpha Ibrahima Diallo, puisqu’il s’agit de lui, était cultivateur et serait âgé de 24 ans.

« L’expertise médicale effectuée sur le corps de la victime fait état d’une plaie pénétrante. Cette plaie a provoqué une hémorragie qui a entraîné la mort du jeune homme », a révélé le procureur Sidiki Camara.

Alors les premières informations faisaient état d’un apprenti chauffeur qui serait tombé d’un camion, l’enquête préliminaire de la gendarmerie a conduit à l’arrestation de deux suspects. Leurs identités n’ont été dévoilées mais l’hypothèse d’un assassinat est confirmée par les autorités judiciaires en charge de l’enquête.

« Alpha Ibrahima Diallo a été assassiné. Des traces de couteau ont été retrouvées sur son corps. A l’heure qu’il fait, des suspects ont été arrêté et les enquêtes se poursuivent », a confié, sans donner plus de détails, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou.

A noter que selon les parents de la victime, c’est le mercredi (la veille de la découverte de son corps) aux environs de 19 heures que Alpha Ibrahima Diallo a quitté le domicile familial avec ses amis pour se rendre à Salliyah dans le district de Soumbalako.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin