Le ministre de l’Unité nationale et de la citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby, a reçu en audience les élèves du groupe scolaire Alléluia de la Belle Vue marché hier, ce vendredi 12 mai 2017. Cette rencontre qui s’est tenue dans la salle de conférence du Ministère s’inscrit dans le cadre de la restitution du document « livre du citoyen » édité par le Département à l’occasion de la première édition de la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (CENACIP), a appris un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Dans sa communication, le Dr. Amadou Yéro Diallo, animateur pédagogique du complexe scolaire Alléluia de Belle Vue marché, a d’abord rappelé que son école a été créée par des chrétiens qu’elle est laïque, lui-même étant musulman.

Concernant les motivations de leur demande d’audience, Dr. Yéro Diallo a expliqué que c’est après l’exploitation du « livre du citoyen » par les encadreurs et les élèves que l’école a décidé de faire le pas vers le chef du Département et auteur pour une meilleure restitution et aussi remercier le Ministre Khalifa Gassama Diaby pour ses efforts dans l’unité nationale et les libertés citoyennes.

Par ailleurs, l’animateur pédagogique du complexe scolaire Alléluia a invité les élèves des autres écoles et même les parents d’élèves et autres citoyens à lire le document édité par le Ministère de l’Unité nationale et de la Citoyenneté. Parce que la restauration d’une nation se fait individuellement et c’est se qui remonte au niveau de la masse. « J’avoue que nous avons appris beaucoup de choses de ce livre. Mais, notre rencontre avec le ministre nous a beaucoup apporté », s’est-il félicité.

De son côté, Khalifa Gassama Diaby, s’est facilité de la présence de ces jeunes élèves- l’avenir de demain- dans son département pour échanger sur des questions aussi importantes que pertinentes comme la démocratie, le civisme, l’avenir de notre pays et le respect des droits de l’homme. Le ministre de l’Unité nationale a profité de cette rencontre pour rappeler que le travail sur le civisme et la citoyenneté dans notre pays est immense et qu’il doit continuer parce que l’avenir de notre pays en dépend.

« Nous espérons que ce travail continuera pour que l’Etat, la puissance publique, assure toute sa responsabilité pour faire en sorte que l’ensemble de la société guinéenne soit consciente de la nécessité absolue de l’émergence d’une société citoyenne, de la consolidation du civisme dans notre pays », a dit le ministre Gassama Diaby.

Le ministre guinéen de l’Unité nationale et de la Citoyenne estime qu’il faudrait bien qu’on apprenne en Guinée à appeler les choses par leurs noms, qu’on se dise la vérité. « Le message que j’ai à lancer, c’est le message de responsabilité, il faut qu’on appelle, dans notre pays, un chat un chat. Nous sommes à un stade où ça fait 60 ans de lâcheté, 60 années déni de réalité, 60 années de mensonge, 60 années de démagogie, 60 années de clientélisme, 60 années de communautarisme, 60 années de faux fuyant, 60 années de paresse intellectuelle, 60 années de dénigrement, 60 années de piège. Pendant ce temps, la Guinée a besoin d’être une Nation heureuse, les Guinéens ont besoin d’être heureux et pour cela il faudra qu’ils soient eux-mêmes, responsables pour sortir des pièges que je viens de citer », a fait remarquer Khalifa Gassama Diaby.

À rappeler que les élèves du groupe scolaire Alléluia de Belle Vue marché ont eu le privilège de poser directement au ministre plusieurs questions relatives notamment au respect des droits de l’Homme, de démocratie, de bonnes gouvernance et de tous les maux qui assaillent notre pays. Et, le ministre Khalifa Gassama Diaby a pris son temps pour répondre sans langue de bois à chacune des interrogations de ces élèves. Une première…

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin