La société d’hydrocarbure Total Guinée et ses partenaires sponsors comme la BICIGUI, SOBRAGUI et Orange Guinée ont organisé la 5ème édition du semi-marathon Total Guinée de Conakry hier, dimanche 14 mai 2017, au stade du 28 septembre de Conakry. Placée sous le slogan « Je marche et cours pour mon cœur », cette 5ème édition a connu la participation de près de 5 000 athlètes sur les trajets de 21, 12 et 5 kilomètres, a constaté Guineematin.com sur place.

Cette 5ème édition du Semi-marathon de Conakry qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les maladies cardiovasculaires a permis à 5 000 personnes des 2ème et 3ème, âgées d’effectuer une marche sportive de l’héliport de Belle vue au stade du 28 septembre.

Dans son discours de bienvenue, le contre Amiral Lansana Touré, le président de la Fédération Guinéenne d’Athlétisme (FGA) a remercié Total, ses partenaires et le ministère en charge des Sports pour le soutien à la réussite de cet événement.

De son côté, Cheick Oumar Diallo, le Directeur général de Total Guinée s’est réjoui de l’engouement et de la réussite de cette 5ème édition, qui est passé de plus de 1000 athlètes en 2012 à 5000 athlètes en 2017. « Cette année, on a mis sous le signe cardiovasculaires parce qu’on s’est rendu compte que ça touche un tiers de la population guinéenne. Et, c’est pour cela qu’on incite plus de gens à faire le sport », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le Directeur général de Total Guinée a expliqué qu’en plus des avantages que ce Semi-marathon procure sur le plan sanitaire, il aide à faire connaître les jeunes athlètes guinéens. « Une fois que vous êtes connus, vous pouvez être accompagné par des sponsors et c’est par ça qu’on a l’argent. En général, ce n’est pas par le gouvernement qu’on a l’argent, dans n’importe quel pays, c’est par le privé. Et, donc, nous on assure une visibilité afin d’aider ces athlètes à participer de plus en plus à des compétitions travers les évènements que nous organisons », a précisé le Directeur général de Total Guinée.

Pour sa part, le Directeur général de la SOBRAGUI, Ariski Azoug a dit que sa société, comme la plupart des évènements artistiques, culturels et sportives, est au côté de Total pour promouvoir le sport en Guinée. « La particularité de cette édition, c’est qu’on a intégré les marcheurs en plus de ce qui se faisait traditionnellement. Et, ce qui est surtout intéressant, je crois que la première édition, on avait 1500, la deuxième 2000, l’année dernière 4500 et je crois qu’on a fait les 10 000 cette année (en plus des marcheurs, Ndlr). Ce Semi-marathon devient un évènement majeur en Afrique de l’Ouest », s’est-il félicité.

Représentant le gouvernement, Isto Keïra, le secrétaire général du ministère des Sports, de la culture et du patrimoine historique estime que cette manifestation est la preuve éloquente de partenariat de principe des trois P: « Partenariat Public Privé. Et la responsabilité sociétale exprimée ici par ce que vous apportez ici sur le développement du sport dans notre pays », a-t-il expliqué, tout en souhaitant que la prochaine édition quitte le stade de Semi-marathon à un Marathon.

À rappeler que les 5 premiers de chaque catégorie sont allés chacun avec des cadeaux dont des sacs à dos remplis de gadgets, des motos pour les deux premiers de la série 21 kilomètres et des chèques d’argent dont les montants varient entre 250 000 à 3 000 000 de francs guinéens et des cartes Sonoya offertes par Total Guinée.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin