Bantama s’attaque à Cellou : « un politicien de luxe qui envoie les gens dans la rue et prend l’argent… »

Comme tous les samedis, le parti au pouvoir a tenu son assemblée générale hebdomadaire de ce 20 mai 2017 à son siège à Gbéssia. Présidée par la coordinatrice nationale du parti, Hadja Natou Cherif, cette réunion politique a essentiellement porté sur la polémique autour de budget accordé au chef de file de l’opposition, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

D’entrée, c’est Hadja Natou Cherif qui a annoncé qu’un « Budget a été voté à l’Assemblée nationale pour le chef de file de l’opposition ». Comme ce débat a fait couler beaucoup d’encre et de salive, la coordinatrice du parti a dit qu’elle laisse le soin au ministre Sanoussy Batama Sow « qui va expliquer exactement ce qui c’est passé ».

Prenant la parole, Sanoussy Bantama Sow n’a pas été tendre avec le chef de file de l’opposition. Il a notamment qualifié Cellou Dalein Diallo de « politicien de luxe ».

Selon le ministre conseiller à la présidence de la République, « les gens on perçu de l’argent, ils ont caché et ne voulaient pas en parler. Mais, comme ce n’est pas la première fois, l’habitude est une seconde nature. Nous avons vu ce monsieur au sommet de l’Etat pendant onze ans. Et, pendant tout ce temps, sa gestion est résumé à air Guinée et les rails ».

Dans sa communication, Sanoussy Bantama a essayé de mettre en doute la volonté de Cellou Dalein Diallo d’être président. « Le peuple de Guinée ne peut pas être naïf pour confier la gestion de ce pays a ces personnes qui ne pensent qu’à eux-mêmes. C’est l’opposant de luxe. Budget de fonctionnement, voiture de luxe, garde de corps, protection de domicile, rang officiel. C’est ça l’opposant de luxe. Je ne crois pas si ce monsieur veut être président. Il veut juste avoir ça, envoyer les gens dans les rues, prendre de l’argent ».

Pour Bantama Sow, il est certain que Cellou Dalein ne peut plus jamais se comparer à Alpha Condé : « lorsque le président était opposant, il n’a jamais pris son salaire de député. Il a toujours donné son salaire de député pour le fonctionnement de son parti. Il a fait la prison ; mais, il n’a jamais accepté les faveurs du pouvoir d’alors ».

S’adressant aux autres leaders de l’opposition, notamment Aboubacar Sylla, le ministre conseiller a demandé : « est-ce que Koto Cellou t’a appelé ? Maintenant que la mangue est mûre, il la mange seul. Alors qu’Aboubacar Sylla a toujours été au front. Maintenant, il est privé du fruit de son effort », s’est alors moqué l’orateur.

Enfin, Bantama Sow a parlé d’échec de la politique de l’opposant : « le fonctionnaire guinéen est payé à combien ? Le député guinéen est payé à combien ? Si une seule personne a cinq cent millions par mois, est-ce que nous serons crédibles devant le peuple de Guinée. Honnêtement, c’est irresponsable…».

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620848501

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS