Le maire de la Commune Rurale de Korbé, Modi Amadou Sadio Diallo et le chef du district de Korbé Centre, Modi Souleymane Diallo qui ont comparu devant le Juge de Paix de Lélouma le mardi dernier, 16 mai 2017, dans le cadre de la vérification de l’authenticité d’une attestation de cession d’un domaine agricole contestée par le vendeur, 13 ans après la transaction commerciale, ont pu s’en tirer sans difficultés, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Selon le maire de la Commune Rurale de Korbé, Modi Amadou Sadio Diallo, «l’acheteur du domaine agricole a fini par reconnaître devant le Juge de Paix de Lélouma avoir augmenté unilatéralement la superficie achetée.»

L’autorité communale précise que l’acheteur un certain Abdoulaye Hoolo avait annexé une portion de terre qui n’appartient même pas au vendeur : « le vendeur a expliqué n’avoir vendu que sa propriété. Lorsqu’on lui a montré sa signature sur une attestation de cession rédigée en français, il a expliqué que lui, c’est sur un papier écrit en poular caractères arabes qu’il avait signé au moment de la transaction. Que c’est sa première fois de voir cette version française de l’attestation de cession ».

Parlant des circonstances dans lesquelles il a signé ce document contesté, le maire de la Commune Rurale de Korbé, Modi Amadou Sadio Diallo explique que c’est au vue de la signature et du cachet du chef du district qu’il a apposé son sceau.

«C’est comme ça que nous avons l’habitude de travaillé. C’est le chef du district qui engage le maire. Je ne signe jamais un document qui n’est pas signé par le chef du district du citoyen concerné ».

Les aveux de l’acheteur, Modi Abdoulaye Hoolo, permet aujourd’hui de croire que ni le maire de la Commune Rurale, ni le chef du district de Korbé ne sont impliqués dans cette affaire qui frise une imitation de signature ou falsification de document officiel.

La vérité des faits pourrait se situer entre l’acheteur Modi Abdoulaye Hoolo et l’ancien secrétaire général de la Commune Rurale de Korbé, Karim Koulibaly qui a aidé à produire le document informatisé.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin