Mamadou Sacko Barry, image d’archive

Le verdict est tombé dans la matinée de ce mercredi 24 mai 2017 ! Trois ans de prison ferme, le remboursement du montant détourné (finalement de 167 millions 714 mille francs guinéens) et une amende de dix millions de francs guinéens de dommages et intérêts, c’est la peine infligée au président de la délégation spéciale de Tougué, Mamadou Sako Barry et au receveur communal, Moussa Sylla, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Tougué.

Egalement, le juge, Victorien Haba, a annoncé la confiscation des biens du président de la délégation spéciale et du receveur communal au profit de la commune urbaine de Tougué.

Seulement, séance tenante, l’avocat de l’UFDG, parti défendre le maire, a interjeté appel de ce verdict. Ce qui a comme conséquence immédiate la suspension de son application, en attendant une autre décision…

Sans surprise, les responsables locaux de l’UFDG et proches du président de la délégation spéciale ont dénoncé un procès politique ; alors que ces adversaires parlent d’une peine légère…

A suivre !

De Tougué, Alpha Ibrahima Diogo Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin