De nombreux parents, amis et anciens collaborateurs de feu Bâ Mamadou, fondateur de l’UNR (Union pour la Nouvelle République) et président d’honneur de l’UPR et l’UFDG se sont retrouvés ce vendredi 26 mai 2017 à la mosquée de la Minière, commune de Dixinn. C’était à l’occasion d’une cérémonie de lecture du Saint Coran à la mémoire de l’ancien banquier et homme politique, décédé le 26 mai 2009, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Les nombreuses personnalités ayant pris part à cette cérémonie sont entre-autres : le ministre conseiller à la présidence, Bah Ousmane ; Ibrahima chérif Bah, un des vice-présidents de l’UFDG ; le médiateur de la République, le général Facinet Touré ; les neveux de feu Bâ Mamadou, à savoir Mamadou Barry (analyste financier) et Dr Fodé Aboubacar Marega, député de Dinguiraye…

C’est la sourate (chapitre) Yâcîn, extraire du saint Coran qui a été lue au total trois cent treize (313) fois par l’assistance pour implorer la grâce divine pour le repos éternel de l’âme de Bâ Mamadou.

Interrogé à la fin de la cérémonie, le ministre Bah Ousmane, par ailleurs président de l’UPR (Union pour le Progrès et le Renouveau) a livré ses sentiments. « Je voudrais préciser d’emblée que je suis membre fondateur de l’UNR dont monsieur Bah Mamadou était le président et moi le secrétaire général. Puisqu’une cérémonie de commémoration s’organise ici, il est bien indiqué que je sois parmi les fidèles qui assistent à cette cérémonie. C’est un moment d’émotion. Je pense évidemment à ce que monsieur Bah Mamadou a été pour nous, pour le pays, disons pour l’Afrique. Quoi que l’on dise, du point de vue de la démocratie en Guinée, il a posé des jalons très importants. En tant qu’artisan de la démocratie en Guinée, pour nous les jeunes qui l’avons côtoyés à l’époque, nous lui devons beaucoup dans la formation politique, dans l’acquisition de l’expérience. Pour nous, c’était un flambeau », a-t-il expliqué.

De son côté, Ibrahima Chérif Bah, ancien gouverneur de la Banque Centrale de la république de Guinée (BCRG), a rappelé que Bâ Mamadou et ses amis ont fait preuve d’engagement dans l’instauration de la démocratie en Guinée. « L’UNR était composée de gens très déterminés, très combatifs avec à leur tête le doyen Bâ Mamadou. Nous sommes là pour prier pour le repos de son âme après tout le combat qu’il a mené », a dit le vice-président de l’UFDG.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin