L’ambassadeur des États-Unis en Guinée, son Excellence Denis Hankins passe toute la journée de ce lundi, 05 juin 2017, à Boké pour la célébration de la journée mondiale de l’environnement. Après avoir animé une conférence-débat sur la protection l’environnement dans cette préfecture qui abrite plus d’une douzaine d’entreprises minières, l’ambassadeur a rencontré une cinquantaine de personnes handicapées avant de dîner avec les sages à l’heure de la rupture du jeûne, peu après 19 heures, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est la bibliothèque de l’Institut des mines et géologie de Boké qui a servi de cadre à cet important débat au terme duquel les sociétés minières évoluant à Boké seront mieux outillées en ce qui concerne la protection de l’environnement.

Les sociétés minières invitées à participer à cette importante conférence, sont celles qui sont financées ou affiliées aux États-Unis qui sont censées respecter les normes internationales de l’environnement. Notamment, la compagnie de bauxite de Guinée (CBG), la société Global Alumina Corporation (GAC), Bel-Air Minning installé du côté de Boffa et Fluor.

L’ambassadeur dit avoir choisi Boké parce qu’il a été constaté que cette région est la plus menacée par la dégradation de l’environnement à cause de l’abondance des sociétés minières qui y exploitent. Et parmi ces sociétés, il y a malheureusement qui ne respectent pas les normes internationales de l’environnement.

« Nous cherchons à transformer ce scandale géologique offert à la Guinée, dans le sens positif. Alors nous venons en cette journée mondiale de l’environnement voir comment les entreprises minières fonctionnent en terme de respect environnemental et leur apporter notre participation », a essentiellement dit Monsieur Dénis Hankins.

Avant le lancement officiel de la cérémonie par le Gouverneur de la région administrative de Boké, le Général de brigade Siba Séverin Lohalamou, c’est le Directeur Général adjoint de l’Institut, Mohamed Boundou Camara qui a lu le discours de bienvenue.

Monsieur Camara a remercié l’ambassadeur Denis Hankins pour le choix porté sur Boké pour la célébration de cette journée, mais il a également profité de l’occasion pour solliciter des services à l’ambassade des États-Unis d’Amérique en Guinée.

« Votre choix porté sur notre institution comme centre hébergeur de célébration de cette journée historique prouve à suffisance l’importance que vous accordez à la formation intellectuelle de la jeunesse guinéenne en général et celle de l’Institut supérieur de mines et géologie de Boké en particulier », se réjouit-il avant d’ajouter « Monsieur l’ambassadeur, dans le but d’atteindre sa mission, de subvenir à ses besoins du marché de l’emploi, l’Institut sollicite auprès de votre prestigieuse institution :

– La fourniture en équipements de son laboratoire de Métrologie environnementale ;

– L’implantation et l’équipement complet d’un forage hydraulique pour la desserte en eau de la pépinière et les espaces verts de l’Institut ;

– La création d’un centre d’apprentissage de la langue anglaise ».

Avant de clôturer la cérémonie, comme pour montrer l’exemple, l’ambassadeur a procédé à la plantation d’un plant de manguier à la devanture de la bibliothèque universitaire de Boké (BUB) où il a également coupé le cordon vert signifiant le reboisement pour un environnement arboré.

Enfin, dans le chronogramme de l’ambassadeur, il est prévu de rencontrer une cinquantaine de personnes handicapées à la maison des jeunes de Boké et accompagner plusieurs sages dans la rupture du jeûne à 19 heures.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Quelques images

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin