Depuis que les dates ont été communiquées, les candidats de différents examens nationaux (6ème année, 10è et les terminales) s’activent pour affronter les différentes épreuves, a constaté un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture de Tougué.

Les élèves concernés par les épreuves d’évaluations des différents examens nationaux ainsi que les professeurs, candidats moraux, ont le souci de leurs réussite. Les candidats, prêts à tout, associent des professeurs venus d’ailleurs pour bonifier leur préparation.

Le repos est un oubli pour les élèves. Nuit et jour, ils ont les manches retroussées quoi que sa coûte pour leur réussite. Ils s’attèlent à tout sauf à la fraude. Les candidats des options sciences mathématiques, expérimentales et ceux de sciences sociales du Lycée de Tougué, talonnent les professeurs.

Interrogé par Guineematin.com, Ibrahima Djoloki Baldé et Mamadou Hady Diallo, respectivement proviseur et Principal du Collège-Lycée de Tougué centre ont indiqué être soucieux de la réussite de leurs candidats. Ils invitent les élèves au sérieux avant de solliciter de leurs parents un encadrement à la maison.

« Justement, à l’image de tous les candidats de différents examens nationaux session 2017 en Guinée, c’est une période cruciale tout ce qui a été fait doit être revu. Au niveau des examens toutes les matières sont composées. Nous demandons aux candidats de côtoyer tous les professeurs, de continuer à venir à l’école. Les parents doivent mettre les enfants sur le chemin de l’école », conseillent-ils.

Pour leur part, Ousmane Bailo Baldé et Bernard Gbogomê, professeurs de mathématiques et de chimie venus du Lycée de Koumbama parlent ici de leur détermination pour la réussite des enfants.

« Nous sommes venus pour épauler les candidats de Tougué centre en vue de maintenir le pourcentage de l’année dernière. Nous saluons les efforts de nos collègues d’ici car les enfants ont vraiment le niveau ».

Les élèves très motivés louent également l’engagement de leurs professeurs. C’est le cas de Sidiki Pogomou et Falikou Condé en Terminales Sciences Mathématiques (TSM) et expérimentales (TSE) dudit lycée.

«Nous voulons maintenir les résultats de l’année dernière ou faire plus cette année, nous serons derrière nos vaillants professeurs jusqu’à la dernière minute. Nous espérons Même dans le désespoir comme disait Jean Paul Sartre».

Notons que cette année les notes de cours n’accompagnent pas les candidats et les sujets seront gardés sous l’œil vigilant des autorités administratives et éducatives.

Boubacar ramadan Barry pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin