Les 3 ligues islamiques de Kindia ont organisé dans la matinée de ce jeudi 08 mai 2017, une journée de prière dans certaines places publiques de la commune urbaine pour implorer la grâce divine contres les intempéries qui ont commencé à faire des dégâts depuis le début de l’hivernage, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kindia.

Ils sont des milliers de fidèles musulmans à rallier ce jeudi matin les lieux de prière retenus par les 3 ligues islamiques de Kindia (communale, préfectorale et régionale). Les six places retenues pour cette prière sont : la place des martyrs, le terrain rouge, la gare, l’école de Condetta, Filigbé et Féréfou. L’objectif était d’implorer la grâce divine pour épargner la préfecture de Kindia contre le vent violent qui accompagne la pluie dans cette cité depuis le début de la saison pluvieuse.

« Nous avons organisé ce matin cette journée de prière pour demander au Tout Puissant Allah de nous protéger contre le vent violent qui sévit dans la cité des agrumes depuis le démarrage de la saison sèche. Nous connaissons pertinemment l’importance de la pluie et du vent dans cette vie. Mais, ces éléments commencent à faire des dégâts à tout moment ; donc, il faut qu’on se mobilise pour demander pardon à notre créateur. Certainement, nous avons commis trop de pêcher sans qu’on se rende compte. Mais, si nous nous retrouvons ensemble pour demander pardon, Dieu va nous épargner de cette situation », explique Elhadj Mamoudou Camara, secrétaire général de la ligue islamique régionale de Kindia, devant les fidèles qui ont effectué le déplacement pour la circonstance.

Après les 2 Rakats, certains croyants ont donné des sacrifices aux pauvres pendant ce mois saint de Ramadan avant de faire des bénédictions pour Kindia et la Guinée toute entière.

A noter que depuis le début de cette saison hivernale, plusieurs dégâts ont été enregistrés dans les différentes localités notamment à Siguiton dans la sous-préfecture de Kolentèn, à Souguéta et ses environs et au centre ville de Kindia où plusieurs habitations, des écoles et même des mosquées ont été décoiffées par ce vent violent.

Espérons que cet appel des fidèles musulmans de Kindia soit entendu par le Créateur afin d’épargner Kindia et les autres villes de la Guinée de ces intempéries.

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Tél : 620 74 80 10

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin