Depuis hier, lundi 12 juin 2017, les candidats à l’examen de sortie des écoles techniques et professionnelles affrontent les épreuves dans tout le pays. A Kindia, ces 2 premières journées se sont déroulées dans la plus grande sérénité, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la cité des agrumes.

Ils sont nombreux à affronter les différentes épreuves de l’examen de sortie au compte de cette année académique 2016-2017 dans la région administrative de Kindia. Ces candidats de la région de Kindia sont repartis dans cinq (5) centres dont un à Dubréka, un à Coyah et les 3 autres dans la préfecture de Kindia.

Selon le constat fait par notre reporter ce mardi matin dans ces trois (3) centres, candidats et encadreurs se félicitent du déroulement des épreuves pour ces deux (2) premières journées.

De l’Ecole Normale des Instituteurs, pour les candidats en Santé au Centre de Formation Professionnelle, pour les instituteurs en passant par l’Ecole Nationale des Instituteurs de Kindia pour les techniciens, c’st la satisfaction qui se lit sur les visages.

Pour Taboulaye Camara, délégué régional de Kindia, toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement de cet examen « depuis le samedi dernier, toutes les dispositions ont été prises par les autorités. D’hier lundi jusqu’à ce mardi, les épreuves se déroulent dans les meilleures conditions. Nous n’avons enregistré aucun incident. Pas de cas de fraude, élèves et encadreurs, tout le monde se comporte comme il le faut », a-t-il expliqué.

A la fin de cette deuxième journée des examens, certains candidats se disent optimistes pour leur réussite. « Les épreuves sont abordables et je suis sûr que si ça continue sur cette lancée, je vais décrocher mon examen », pense Bakary Camara, candidat en Santé.

Fantagbé Kaba, une autre candidate, se réjouit de la manière dont les évaluations se passent. « Au départ, j’étais très inquiète pour cet examen. Mais, les sujets qu’ils nous envoient sont tous abordables et je suis sûre que ça va aller », a-t-elle dit.

Comme les années antérieures, le slogan retenu par les autorités du système éducatif est « Tolérance zéro vers l’excellence ».

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Tél. : 620 74 80 10

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin