Les étudiants de la première année de l’Université Julius Nyéréré de Kankan ont pris d’assaut le rectorat hier, lundi 12 juin 2017, pour réclamer leur accueil au sein de cette institution d’enseignement supérieur public, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Les manifestants demandaient un éclaircissement tout en criant « nous voulons notre accueil ».

Pour calmer la colère de ces étudiants, c’est monsieur Sékou Kaba, le secrétaire général de l’université de Kankan, qui a pris la parole pour présenter des excuses pour les désagréments causés, avant de donner des explications. « D’habitude nous célébrons chaque année l’accueil des étudiants, et nous leur parlons du système LMD (Licence Master et Doctorat) et comment s’y prendre et enfin les règlements intérieur. Mais pour cette année, vous même vous savez que les syndicats étaient en grève au mois de février. C’est ce qui a vraiment perturbé cette célébration. Et, depuis que cette grève a pris fin, nous cherchons à trouver un moment propice mais cela reste introuvable », a-t-il justifié.

Prenant la parole à son tour, le porte-parole des étudiants manifestants, Ibrahima Kémo Sacko a invité ses camarades à se calmer avant de s’engager personnellement à poursuivre les négociations avec les autorités de l’université dans le but d’organiser la célébration de la journée d’accueil des nouvelles recrues de Julius Nyéréré de Kankan, le 19 juin prochain.

Par ailleurs, à quelque semaine de la fermeture officielle de l’université Julius Nyéréré de Kankan, les étudiants réclament trois mois de bourses d’entretien non payés.

Interrogé sur place, un des manifestants, Cissé Aliou a affirmé continuer les cours jusqu’au lundi 19 juin : « au cas où cette date n’est pas respectée, la manifestation reprendra », a-t-il prévenu.

De Kankan Fahid Samah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin