Mamadou Sanoussi Bah est accusé de viol sur la mineure âgée de 8 ans. Cette affaire qui remonte à 2013 a été jugée hier, lundi 12 juin 2017, par le Tribunal de Première Instance de Dixinn où le procureur a requis 15 ans de réclusion criminelle contre l’accusé, rapporte un reporter de Guineematin.com sur place.

Au cours des débats, l’accusé a systématiquement nié les faits, expliquant que c’est la maman de la fillette qui l’a toujours forcé de faire des relations amoureuses avec lui. « Comme je n’ai pas accepté et j’ai arrêté de lui offrir des poisons, elle a gardé une haine contre moi. C’est pourquoi elle a monté cette scène en disant que j’ai violé cette fillette âgée de 8 ans. Ce n’est pas vrai, c’est faux, elle m’a accusé », a déclaré Mamadou Sanoussi Bah au tribunal de Dixinn.

De son côté, la partie civile par la voix de maître Abou Camara, dit que la fille est atteinte physiquement et psychologiquement.

Et, rappelle-t-il, « depuis 2013, nous sommes sur cette procédure. C’est pourquoi, nous ne demandons pas des milliards ; mais, nous voulons tout simplement que ce comportement n’atteigne pas les autres familles. Et, nous réclamons 3 millions de francs guinéens à titre principal et 5 millions de dommage et intérêt », a plaidé la défense.

Ainsi, en relatant les faits, le procureur Mohamed Samoura, a rappelé que c’est après avoir commissionné la mineure à l’achat du pain que l’accusé a abusé d’elle dans sa chambre, à son retour. « Il a commissionné la fillette à l’achat du pain ; à son retour, il a rabattu la porte et il l’a violée. Même le rapport médical versé au dossier atteste qu’elle a été violée », a précisé le procureur.

De tels comportements, ajoute-t-il, sont condamnables ; car, dit-t-il « Sanoussi Bah a usé de la violence pour empêcher la fille de crier. C’est pourquoi, je vous demande de le condamner à 15 ans de réclusion criminelle », a-t-il requis.

Enfin, les avocats de la défense ont demandé l’acquittement pur et simple de leur client, ajoutant qu’il n’y a pas eu de viol, « c’est un règlement de compte pur et simple ».

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél.: 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin