Grâce à la promptitude des agents de la Compagnie de la Gendarmerie Territoriale de Dalaba, le jeune Mamadou Diouma Camara, âgé de 20 ans et présumé voleur de motos a échappé de justesse à la colère des citoyens de la commune urbaine qui voulaient le brûler vif au grand carrefour du centre ville, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Connu sous le nom de Baben, le présumé voleur Mamadou Diouma Camara, habitant le quartier Hermakonon a été pris avec une moto Safari appartenant à Abdoulaye Diallo, marchand à Dalaba. Il est tombé dans les filets suite à des enquêtes menées par le chef du syndicat des conducteurs de moto-taxis, Alpha Mamoudou Barry.

Les citoyens venus aux nouvelles ont déversé leur colère noire sur le prévenu qui a reçu des coups. C’est au moment où il a été conduit au grand carrefour du centre ville pour être brûlé vif à l’aide des pneus et de l’essence apprêté pour les besoins de la cause que le préfet de Dalaba, Alpha Boubacar Kaala Bah est arrivé en compagnie de quelques agents de la gendarmerie. L’autorité préfectorale et les gendarmes ont difficilement réussi à soustraire le jeune Mamadou Diouma Camara de cette justice populaire.

Déposé dans les locaux de la gendarmerie territoriale de Dalaba, le prévenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il a par la suite dénoncé son présumé complice, un certain ‘’Maninka’’ résidant, dit-il à Mamou.

Suite aux enquêtes de la gendarmerie, une femme du nom de Mariama Ciré Bah, âgée de 30 ans, a, elle aussi, été interpellée. Elle a reconnu avoir donné une somme de 1.200.000 francs guinéens aux deux présumés voleurs pour l’achat d’une moto.

Actuellement, Mamadou Djouma Camara et Mariama Ciré Bah sont à la disposition de la gendarmerie pour la suite des enquêtes.

De Dalaba, Hammady SOW pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin