A l’instar de leurs co-religionnaires du monde, les fidèles musulmans de la Guinée ont célébré la nuit du destin, la nuit d’hier à aujourd’hui, jeudi 22 juin 2017. A Kindia, les différents imams ont mis cette occasion à profit pour implorer la grâce pour l’union et la cohésion entre les fils de cette ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la cité des agrumes.

Ils sont des milliers de fidèles musulmans de Kindia à avoir rallié la nuit dernière les différentes mosquées de la préfecture pour célébrer la nuit du destin, malgré la forte pluie qui s’abattait sur le Kania depuis la matinée de ce mercredi.

Dans les différentes mosquées sillonnées par les autorités administratives et religieuses de cette préfecture, notamment Abattoir, Manquépas, Taofory, Féréfou et Friguiagbé, les fidèles musulmans ont fait des louanges à Allah à l’occasion de cette nuit qui est la plus importante de toutes les nuits. Ici et là, des cantiques religieux et la lecture du saint Coran se multipliaient.

« La nuit que nous cherchons est la plus importante et la plus bénie de toutes les nuits dans ce monde… Même Dieu, le Tout Puissant accorde une grande importance à cette nuit. Parce que tous les anges vont descendre sur terre la nuit là pour être aux cotés des humains pour célébrer ensemble cette fête », a notamment expliqué Elhadj Mamoudou Camara, secrétaire général de la ligue islamique régional de Kindia.

Ce grand imam de Tafory comme les autres imams de la cité des agrumes ont mis un accent particulier sur la prière et la bénédiction pour une parfaite harmonie entre ces les fils et filles de la ville. « Nous demandons encore à Dieu d’avoir la paix dans notre pays. Mais aussi d’aider les fils et filles de Kindia à se donner les mains pour faire avancer cette ville », a-t-il souhaité

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin