Conformément au communiqué radiodiffusé du secrétariat général des Affaires religieuses, les autorités et les notables de Koubia ont célébré la fête de l’Aïd el fitr ce dimanche, 25 juin 2017, à 10 heures. Trois lieux étaient retenus à cet effet : la mosquée centrale, la mosquée de Souguet et celle de Dantary, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Koubia.

A la mosquée centrale, on notait la présence du préfet, Kalidou Keita ; du président de la délégation spéciale, Elhadj Aguibou Diallo ; de certains chefs des services et des notables de la ville.

Il faut rappeler que cette fête ne fait pas l’unanimité dans la préfecture très conservatrice de Koubia. Selon certains citoyens rencontrés par Guineematin.com au marché de Koubia, de nombreux villages attendent demain, lundi, pour célébrer la fête du Ramadan. N’ayant pas vu le croissant lunaire et n’ayant pas vu quelqu’un qui l’aurait vu, ces fidèles conservateurs, très nombreux au Fouta Djallon, ont ainsi décidé de compléter le jeûne du Ramadan 2017 à 30, comme indiqué par le prophète Mohammed, paix et salut de Dieu sur lui…

D’ailleurs, depuis quelques années, cette fête n’est pas célébrée par tout le monde à la fois à l’intérieur du pays. Souvent, ce sont les chefs lieux des préfectures qui se plient aux communiqués de la ligue islamique. Les autres qualifient ces communiqués de politiques et tiennent au respect strict des principes religieux…

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin