Suite à l’arrestation arbitraire suivie de la détention illégale du correspondant de Guineematin.com à Lélouma par la gendarmerie locale, nous avons réussi à joindre le grand frère du président du comité préfectoral de la croix rouge. Dans ce témoignage audio, Amadou Tidjane Diallo (Président de l’UJL et de l’OGDH) dénonce la main noire du préfet de Lélouma, Mohamed Deen Camara dans cette procédure contre notre correspondant dans la préfecture.

Il est aussi question de surfacturation à l’hôpital préfectoral. Plus grave, contrairement à l’annonce faite par l’ANSS sur le traitement gratuit de toutes les personnes admises à l’hôpital préfectoral de Lélouma suite à cette flambée de diarrhée et vomissements dans la commune urbaine, l’activiste de la société civile est formelle : « le directeur de l’hôpital a réclamé de l’argent aux patients ».

Par ailleurs, dans cet audio, on se rend compte que le plaignant en réalité n’a pas nié avoir donné les informations incriminées à notre correspondant. « Je n’ai pas autorisé la diffusion de cette information sur le net », aurait-il lancé au préfet. Et, selon son grand frère, « il n’a fait que dire la réalité ».

Comme pour nous dire que le seul problème dans cette affaire, c’est l’acharnement du préfet, Mohamed Deen Camara qui aurait demandé au comité préfectoral de la croix rouge de porter plainte contre le correspondant de Guineematin.com au risque d’aller en prison.

Nous vous invitons à suivre attentivement cet enregistrement sonore !

Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin