Une manifestation d’étudiants a éclaté ce mercredi 28 juin 2017 à l’Institut Supérieur Agronomique et Vétérinaire (ISAV) Valery Giscard d’Estaing de Faranah. Ces étudiants de la première année réclament le payement de leurs pécules du troisième trimestre écoulé, a appris Guineematin.com à travers son correspondant local.

Selon les témoignages recueillis sur place, aux environs 9 heures, les étudiants de la 4ème année ont organisé un carnaval en faisant le tour de la ville. Ils célébraient ainsi la cérémonie de fin de leur cycle universitaire et en même temps ils voulaient dire au revoir à la population de Faranah. C’est ainsi qu’au retour « nous avons trouvé une surprise à l’entrée du grand portail ou d’autres étudiants ont barricadé pour bloquer le passage des personnes, mais aussi au les étudiants qui voulaient rentrer dans la cour de l’institut », a expliqué Ibrahima Barry, un étudiant de la 4è Année Génie Rurale.

Joint au téléphone par le correspondant local de Guineematin, le Directeur Général de l’ISAV, le Professeur Sara Bailo Diallo, accuse les étudiants de la première année d’avoir fermé les deux portails de l’institut et barricadé la route Faranah-Dabola. Et puis, en ce qui concerne leur revendication liée aux pécules, du troisième trimestre (avril-mai-juin) ce n’est pas seulement Faranah, mais tous les étudiants de la première année en république de guinée qui sont dans la même situation, précise le professeur Diallo. Le Directeur persiste que « c’est une situation nationale et les mesures sont prises, qui pourraient être bientôt débloquées ».

Cependant, cet avis n’est pas partagé. Pour un étudiant de la première année du département Eaux et Forêts qui a préféré garder l’anonymat « ce n’est pas seulement les étudiants de la première, mais toutes les promotions, à l’exception de la quatrième année. Nous avons fait trois mois sans pécules, nous avons alerté la Direction sans suite alors que nous sommes là sans soutien et presque les vacances sont arrivées », s’est-il plaint.

Pour le moment, le calme est revenu grâce à l’intervention de l’escadron mobile n°13 de Faranah. A noter qu’aucun cas de blessés et arrestation n’ont été enregistrés.

De Faranah, Goulou Touré pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 155 476/ 664 235 427

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin