Au cours d’un entretien avec un reporter de Guineematin.com, récemment, l’ancien ministre de la Communication, devenu opposant, Alhousseyni Makanéra Kaké, a parlé des objectifs des manifestions de l’opposition prévues très prochainement.

« Nous voulons informer davantage la population de Conakry pour qu’elle comprenne l’enjeu de ces manifestations. C’est pour s’opposer à la mauvaise gouvernance, arrêter et faire arrêter la dérive autoritaire du régime de Conakry et permettre aux Guinéens d’aspirer enfin à la démocratie, à la bonne gouvernance et pourquoi pas le bonheur de tous », a notamment expliqué Alhousseiny Makanera Kaké.

A en croire l’ancien ministre d’Alpha Condé, chaque parti politique de l’opposition a déjà délégué un membre qui siège au sein de la commission d’organisation des manifestations. « Moi-même, j’ai délégué monsieur Cissé qui représente mon parti au sein de la commission. Mais, nous avons dit que les manifestations commencent par l’organisation des meetings dans les différentes communes de Conakry », a-t-il précisé.

Par ailleurs, l’ancien ministre de la Communication a souligné qu’il faudrait que ces manifestations ne soient pas que du fait des militants de l’opposition. « Il faudrait que ce soit tous les Guinéens épris de paix et de justice. Tous ceux qui veulent l’instauration de la démocratie dans notre pays », a-t-il souhaité.

A rappeler qu’aucune date n’a encore été fixée pour la reprise de ces manifestations. La plénière de l’opposition annonçant la reprise des manifestations est toujours attendue.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin