C’est dans une ambiance festive que s’est tenue, ce samedi 1er juillet 2017, l’assemblée générale hebdomadaire du principal parti de l’opposition guinéenne (UFDG), a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après la prestation artistique et la présentation des nouveaux adhérents dont Mohamed Camara et Tham Camara, tous dissidents du RPG à Koloum, c’est le vice président du parti, honorable Kalémodou Yansané qui a pris la parole.
Dans sa communication, honorable Yansané a souhaité, au nom du parti, bonne fête de ramadan au président Cellou Dalein Diallo et à tous les militants de l’UFDG. Il a par la suite remercié l’équipe qui œuvre pour la rénovation du siège dont les travaux sont toujours en cours.

Prenant la parole, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a longuement dénoncé la corruption dans les mines guinéennes qui caractérise, selon lui, la gouvernance du Président Alpha Condé.

« Le gouvernement a décidé d’exporter 70 millions de tonnes de bauxite. Cette bauxite pouvait être transformée en alumine sur place. Et, cette exportation, c’est 35 fois Fria en terme d’emploi, de valeur ajouté et en terme d’industrialisation. Sous l’effet de la corruption, ils ont renoncé à la transformation sur place », a-t-il révélé.

A en croire Cellou Dalein Diallo, avec 70 millions de tonnes, on peut créer au moins 100.000 emplois pour le littoral. « On a renoncé à cela pour enrichir des amis au détriment des populations », a-t-il dénoncé.

Selon le leader de l’UFDG, la qualité de la gouvernance du Président Alpha Condé ne satisfait pas : « Il aime s’attaquer au Président Conté ou à ses ministres, mais jamais il y avait eu une telle situation dans ce pays. En 2015, il y a eu un milliard deux cents millions de dollar de marché gré à gré. Si vous prenez simplement le coût des prestations, cela ne fera que 40 à 45%. Le reste de l’argent va dans les poches des amis », a-t-il ajouté sous les applaudissements des militants.

Poursuivant sa dénonciation, Cellou Dalein Diallo, a souligné que les gens s’enrichissent aujourd’hui sur le dos de la population qui souffre. « Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’argent, mais parce que l’argent est allé dans les poches de ceux qui sont dans le cercle des amis », a-t-il dit.

Parlant du Code électoral, le président de l’UFDG s’est félicité de la Cour constitutionnelle qui a rendue public sa décision sur le Code électoral malgré, dit-il, qu’il y a eu un grand retard. : « A propos du Code électoral, qu’est-ce qu’on n’a pas entendu les gens dires ? Mais, comme la Cour constitutionnelle a regardé les textes et a pris une décision qui est conforme à la loi, on ne peut que se féliciter. Même s’il y a eu beaucoup de débats autour de la question», a-t-il dit.

Par ailleurs, Cellou Dalein Diallo a remercié son conseiller, Elhadj Abdoulaye Teli Diallo, qui rentre d’une mission du parti en Afrique centrale, notamment à Kinshasa et à Brazzaville où il a procédé à l’installation des fédérations de l’UFDG.

Par rapport à la reprise des manifestations, le chef de file de l’opposition a appelé ses militants à la mobilisation et à la détermination. « L’opposition se réunira le mardi prochain pour peut-être décider de la date de la première manifestation. Mais avant, chaque fédération doit s’organiser à l’image de Kaloum qui veut abriter le premier meeting », a-t-il demandé.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin