Après l’examen de fin d’études élémentaire et le BEPC, le baccalauréat unique, session 2017, a été lancé ce vendredi 7 juillet sur toute l’étendue du territoire national. A Lélouma, c’est le préfet, Mohamed Deen Camara, qui a lancé les premières épreuves dans le centre de Petel, en compagnie du président de la délégation spéciale et des responsables de l’APEAE, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

C’est hier, jeudi, que les responsables préfectoraux de l’éducation de Lélouma ont effectué les derniers réglages pour la tenue effective du baccalauréat unique session 2017. Ce matin, après la montée des couleurs, aux environs de 07 heures 45, les candidats ont été installés dans les différentes salles d’examen. Selon les dispositions standards, un par table banc et un maximum de 30 candidats par salle.

Selon le directeur préfectoral de l’éducation (DPE) de Lélouma, la préfecture présente cette année 75 candidats (dont 42 filles), qui sont répartis dans trois salles. Ils sont trente en sciences sociales, trente en sciences expérimentales et quinze en sciences mathématiques.

« Ici à Lélouma, l’effectif n’est pas grand. Nous avons au total 75 candidats dont 42 filles. Ils ont été installés dans trois salles de classes. Hier, nous avons fait les derniers réglages. Il n’y a pas de téléphone, pas de sac, pas de documents dans les salles d’examen et moins dans la cour. La tolérance zéro est de mise », a précisé monsieur Souleymane Kaba.

De son côté, le préfet de Lélouma, Mohamed Deen Camara, a essayé de rassurer les candidats avant de leur donner quelques conseils : « vous êtes l’avenir du pays. Ne craignez rien, faites ce que vous avez appris et évitez de communiquer. Surtout, pas de stress. Vos petits frères sont passés ici sans problème, il n’y a eu ni fraude, ni exclu. Tout c’était très bien déroulé. Je vous souhaite bonne chance et j’espère que Lélouma aura 100% ».

A rappeler que pour la session de l’année dernière (2016), toute la préfecture de Lélouma n’avait eu que quatre admis pour les trois options confondues. Espérons que cette année la donne changera de façon positive.

De Lélouma, Mouctar Barry, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél.: 621 607 907

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin