Mauvais état du Palais de Justice de Dubréka : les audiences transférées dans un bâtiment privé

Les audiences publiques et contradictoires de la Justice de Paix de Dubréka se tiennent dans un bâtiment privé, parce que tout simplement les travaux de rénovation du Palais de Justice entamés il y a 7 ans sous le règne du Capitaine Moussa Dadis Camara ont été interrompus depuis belle lurette pour des raisons non encore élucidées, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

La junte militaire alors au pouvoir en République de Guinée avait programmé les travaux de rénovation du Palais de Justice de Dubréka. Mais, beaucoup d’observateurs avaient demandé aux magistrats de la localité de ne pas décoiffer et démolir l’édifice à cause de l’initiative d’un régime d’exception.

Sept (7) ans après, l’histoire semble avoir donné raison à ses observateurs avertis. Car, beaucoup de projets de construction d’édifices publics initiés par le CNDD n’ont pas vu le jour, parce que tout simplement les entrepreneurs ayant obtenus ces marchés publics de gré à gré ont tout juste de la période de transition en République de Guinée pour s’enrichir sur le dis de l’Etat.

C’est pourquoi, les audiences publiques et contradictoires se tiennent aujourd’hui dans un bâtiment privé en mauvais état, pour ne pas dire dans la rue, à cause de l’exiguïté des locaux loués. Dura lex sed lex !

De Dubréka, Bourhane Saïf Deen Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS