L’assemblée générale hebdomadaire du RPG-Arc-en-ciel s’est tenue ce samedi 15 juillet 2017 à son siège national. Elle a servi de tribune à Sanoussy Batama Sow, ministre conseiller à la présidence, pour répondre à la plainte de l’UFDG contre sa personne, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Citée parmi les points à l’ordre du jour, la plainte de l’UFDG contre « Petit Sow » n’est pas passé inaperçu. Prenant la parole Sanoussy Bantama Sow a tenu à expliquer à l’intention des cadres de l’UFDG ce qu’il appelle « Terroriste », le mot pour lequel il est convoqué au tribunal.

Pour expliquer les propos qu’il a tenus le Samedi 08 juillet 2017, Sanoussy Batama Sow a d’abord voulu se montrer imperturbable devant cette plainte du principal parti de l’opposition. Cependant, cette fois-ci encore, il est allé plus loin car il révèle qu’une réunion a été organisée à l’UFDG pour préparer son élimination physique.

D’abord, Bantama Sow explique que « le 07 août, je vais me présenter devant les juges de Mafanco pour démontrer que l’UFDG est un parti politique. Je vais sortir des vidéos dans lesquelles les militants de l’UFDG ont des coupes-coupes, des bâtons et des cailloux. Ils incendient les véhicules des policiers, des gendarmes », a-t-il énuméré.

Plus loin, le conseiller d’Alpha Condé ajoute que « Mouctar Diallo a été terrorisé par l’UFDG, parce que simplement il veut être maire de Ratoma. Alors qu’il a soutenu l’UFDG en 2010, 2013 et 2015. Bah Ousmane, également a été victime. Son téléphone n’arrêtait pas de sonner. A Madina (le plus grand marché de Conakry, ndlr), si vous n’avez pas la photo de Cellou Dalein devant votre magasin, vous êtes terrorisés », a-t-il soutenu.

Batama Sow est-il vraiment menacé de mort ?

En tous cas, c’est ce qu’il révèle ce samedi 15 juillet 2017, à la réunion politique de son parti. A en croire Bantama Sow « Le jour où ils (l’UFDG, ndlr) tenait la réunion pour porter plainte contre moi, au même moment, une réunion se tenait pour éliminer Banatama Sow », a-t-il laissé entendre.

Plus grave, dans ses accusations portées contre le parti de Cellou Dalein Diallo, Batama Sow dira qu’« une réunion a été ténue à Mamou, pour s’attaquer à ma famille. Je connais physiquement les personnes. Mais, je prends l’opinion à témoin si quelque chose m’arrivait, moi et ma famille », prévient l’ancien ministre des guinéens de l’étranger.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620848501

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin