Conakry : symposium à la mémoire d’Assan Abraham Keita

Un dernier hommage a été rendu à Assan Abraham Keita, ancien directeur de publication des hebdomadaires Le Lynx et La Lance, décédé le 15 Juin 2017 à Conakry. Ce groupe de presse a tenu à lui exprimer sa reconnaissance, ce jeudi 20 juillet 2017, à la Maison de la Presse, rapporte un reporter de Guineematin.com qui était sur les lieux.
La cérémonie a regroupé de nombreuses personnalités dont le ministre d’État conseiller à la présidence, Tibou Kamara, des collègues de service, parents, amis du défunt et de nombreux lecteurs des ces journaux.

Pour la petite histoire, Assan Abraham Keita est né le 05 Août 1946 à Pita où il a fait ses études primaires et a obtenu son CEPE en 1959. De 1964 à 1966 il fait ses études secondaires au Lycée classique de DonKa à Conakry. Puis, il poursuit ses études secondaires à Labé en Sciences Sociales de 1968 à 1969. A l’Institut polytechnique de Kankan, il fait des études en Agronomie, de 1969 à 1970. Après avoir quitté la Guinée, De 1971 à 1976, il fréquente la faculté de Droit à l’Université de Cocody, à Abidjan, entre 1971 et 1976, tout en menant la carrière d’enseignant dans diverses écoles privées de la capitale économique ivoirienne.

En ce qui concerne son parcours professionnel, Monsieur Kéita, contacté par BML (Bah Mamadou Lamine) pour son talent, il intègre le groupe de presse Lynx-Lance dès le premier numéro du satirique en février en 1992 ou il fut également et successivement correcteur, réviseur et concepteur de mots croisés. Il était spécialiste de titres.

Au cours de ce symposium des hommages et reconnaissances lui ont été rendus. Pour son grand frère Souleymane Keita, « Assan était un humoriste intègre et loyal, à l’écoute de ses frères et sœurs, avec une clairvoyance sans faille ». Monsieur Keita a aussi rappelé que son frère était celui qui lui exigeait les bonnes expressions en français.
Tibou Kamara, Ministre d’État, conseiller à la présidence, présent à la cérémonie, a commencé par une citation : « la mort est l’avenir commun à tout le monde ». Il a ensuite magnifié le passé du défunt Assan Abraham Keita. « Monsieur Assan était un homme d’humilité et de générosité exemplaires. Il avait une expérience incontestable de son métier et savait analyser des difficultés de la vie puis les classer à leur juste niveau. A cette douloureuse occasion, je présente mes tristes condoléances à la famille éplorée et à toute la presse guinéenne », a-t-il ajouté.

Madame Martine Condé, présidente de la Haute Autorité de Communication (HAC), dit avoir connu le journaliste humoriste par ses écrits et par ses collaborateurs. Elle affirme avoir compris que c’était un journaliste de talent, d’une grandeur remarquable. A la presse guinéenne et à la famille éplorée elle a présenté ses condoléances les plus attristées.

Pour Diallo Souleymane, administrateur du groupe de presse Le Lynx-La Lance, Assan Abraham Keita « fut un homme que j’ai beaucoup admiré par son exigence, son excellence dans le travail, sa sédentarité et sa qualité d’écriture. Si j’ai bonne mémoire, il n’a été qu’une fois à l’extérieur pour une couverture et ça, c’était pour le visa Schengen. Il était toujours présent », a-t-il expliqué.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS