Meurtre de Thieno Sadou à Hamdallaye : les auteurs condamnés à des peines de 10 à 30 ans de prison

Les audiences criminelles se poursuivent dans les tribunaux de Conakry. Pour la journée de ce vendredi 21 juillet 2017, les présumés auteurs de l’assassinat de Thierno Sadou Diallo ont été fixés sur leur sort au tribunal de Première Instance de Mafanco, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Les nommés Daouda, Tafsir Bah et Saliou Barry sont accusés d’avoir donné la mort à Thieno Sadou Diallo le 29 janvier 2007 à Hamdallaye, dans la commune de Ratoma. Les deux premiers étant en fuite, c’est seulement Saliou Barry qui a été arrêté et mis sous mandat de dépôt depuis le 7 janvier 2008, soit 9 ans 8 mois.

Après plusieurs audiences, le Tribunal a rendu sa décision ce vendredi 21 Juillet 2017 en ces termes par la voix d’Ibrahima Sory 2 Tounkara : « le tribunal, après avoir statué conformément à la loi, retient Daouda dans les liens de la culpabilité de meurtre et le condamne à 30 ans de réclusion criminelle. Contre Tafsir Bah et Saliou Barry 10 ans de réclusion pour complicité de meurtre. Décerne un mandat d’arrêt contre Daouda et Tafsir Bah ».

Après la tombée de cette décision, le conseil de Saliou Barry, maitre Zézé Koivogui estime que ce verdict est injuste et il compte aussitôt relever appel. « Je pense que ce verdict est une condamnation injuste. Saliou Barry a fait près de dix ans de détention préventive. Il est sous mandat de dépôt depuis le 07 janvier 2008. Tout au long de la procédure, il n’y a aucune preuve présentée ici. Les seuls griefs qu’on lui reproche, c’est de lui dire pourquoi, il a fui, et pourquoi il est ami à Daouda qui est supposé être l’auteur du meurtre commis sur le nommé Thierno Saidou Diallo. Je vais me concerter avec mon client et en ce qui me concerne, je vais relever appel de cette décision qui est prise juste pour masquer la défaillance judiciaire », a lancé maitre Koivogui.

Ce meurtre s’est produit le 29 janvier 2007 dans le quartier de Hamdallaye, dans la commune de Ratoma à l’occasion d’une altercation entre deux groupes rivaux.

C’est au cours de cette altercation, qu’il ya eu échange de tirs et soudain, un coup tiré selon les plaignants, par un certain Daouda a fatalement atteint Thierno Saidou Diallo qui a trouvé la mort sur place.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS