Le terrain de Nongo, dans la commune de Ratoma, a refoulé du monde ce dimanche 23 juillet 2017 à l’occasion du meeting de l’opposition républicaine. Comme il fallait s’y attendre, les différents orateurs ont tiré à boulets rouges sur la gouvernance actuelle de notre pays, rapporte un reporter de Guineematin.com qui a assisté à la rencontre.
Du « refus » d’appliquer les conclusions de l’accord politique à la question du 3ème mandat pour Alpha Condé en passant par la corruption, l’insécurité et les marchés de gré- à-gré, les opposants n’y sont pas allés du dos de la cuillère.

Le député Dembo Sylla, de l’Union pour le Développement de la Guinée (UDG), a fait lecture de l’article 154 de la Constitution guinéenne qu’il a traduit en Soussou. Cet article fait référence à la limitation des mandats en Guinée. Pour l’élu de l’UDG, il est donc inconcevable, pour quelque motif que ce soit, de chercher à tripatouiller la Constitution. « Toute tentative allant dans ce sens va rencontrer le peuple sur son chemin », a-t-il prévenu.

Abondant dans le même sens, le chef de file d l’opposition, Cellou Diallo dira que « toute tentative de tripatouiller la Constitution, sera sanctionnée comme telle. On n’attendra pas un référendum pour voter pour ou contre. Nous allons montrer que nous voterons contre en prenant immédiatement la rue sur l’ensemble du territoire national… Ce sera une manifestation de toute la Guinée contre l’imposteur », a lancé le président de l’UFDG.

Par ailleurs, Cellou Dalein Diallo a déploré le déguerpissement récent de citoyens du site de Démoudoula. Pour lui, il ne s’interroge pas sur la légalité ou la légitimité de l’action. Mais, jeter des familles entières de leurs maisons en pleine saison pluvieuse « prouve que le pouvoir actuel n’a aucune pitié, aucun sentiment de sympathie vis-à-vis des guinéens ».

En outre, Cellou Dalein a invité les militants et sympathisants de l’opposition à rester mobiliser jusqu’à l’application intégrale de l’accord politique inter guinéen du 12 octobre 2016. Pour ce qui est de la marche pacifique prévue le 02 août prochain, chef de file de l’opposition veut qu’elle soit « du jamais vue ».

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin