Les voyages du chef de l’Etat guinéen font beaucoup jaser. Avant de se rallier au camp présidentiel, un ancien opposant disait que le président Alpha Condé passe son temps dans les airs, alors que les problèmes de la Guinée sont sur terre.

Mais, ses soutiens applaudissent ces multiples déplacements du chef de l’Etat et expliquent que c’est ce qui lui permet de vendre l’image de la Guinée et attirer ainsi les investisseurs dans son pays à potentialité très riche, mais aujourd’hui économiquement très pauvres. Ces derniers temps, des hôtels de haut standing ont poussé de terre et des projets hydroélectriques sont réalisés (Kaleta) ou en projet (Souapiti), etc., avancent-ils comme arguments, quand les adversaires du pouvoir se plaignent des dépenses publiques pour financer ces voyages.

Sur la question, devenue ces derniers temps comme un défi de dénombrer les voyages du président Alpha Condé depuis son arrivée aux affaires, le 21 décembre 2010, le député uninominal de Gaoual a apporté sa réponse.
Selon Ousmane Gaoual Diallo, le président Alpha Condé a totalisé 122 voyages en seulement trois ans. Le président guinéen a parcouru environ 830 mille kilomètres ; soit 20 fois le tour de la terre, fait observer cet opposant. « Il a fait environ un voyage tous les 15 jours », a-t-il précisé au téléphone…

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose la réaction (suivie de commentaire) de l’honorable Ousmane Gaoual Diallo sur les voyages du président Alpha Condé :

C’est au cours de son déplacement pour le G20 que le Chef de l’État a effectué son 122e voyage à l’extérieur de la Guinée, plus précisément.

Il vient de boucler ainsi son cent vingt-deuxième voyage en trois ans. La distance parcourue est de l’ordre de 830 000 kilomètres ; soit 20 fois le tour de la terre.

À en juger par la distance parcourue, le toujours Président du RPG arc-en-ciel a voyagé plus que tous les chefs d’État guinéen ne réunis… Tout cela sans retombées économiques ou financières tangibles. Et, cela ne donne pas plus d’échos à la parole guinéenne.

Ces voyages inutiles, contribuent à la délicatesse et l’aggravation de la crise socio sécuritaire politique de notre pays.
On peut sans nul doute qualifier Alpha CONDÉ de Magellan guinéen. Vingt-deux fois le tour de la terre n’aura pas suffi à vendre la cause guinéenne et la crise socio sécuritaire et politique reste encore entière.

Les atermoiements du Chef de l’état sur le respect de la limitation des mandats, les promesses sans lendemain, les violations quasi systématiques de la constitution font de la Guinée, la risée du monde. Que dire de la saignée financière causée par ses multiples voyages sur le budget de l’état ?

Ce qui fait dire à un observateur que la guinée est au bord de l’effondrement.

Ousmane Gaoual Diallo

Député

Vice-président de la commission défense et sécurité

Membre de la commission des Lois à l’Assemblée nationale

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin