Bac 2017 : le 1er en Sciences Sociales « ne parvenait pas à trouver du transport pour l’école »

Les résultats du baccalauréat unique session 2017 ont été publiés ce mercredi 26 juillet 2017 par le ministère de l’enseignement pré-universitaire. Pour les admis de l’option Sciences Sociales, c’est Amadou Oury Bah du lycée de l’Excellence, situé au quartier Béhanzin, qui s’est classé premier de la République, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Mais comment cet élève issu d’une famille modeste est-il parvenu à se hisser à ce niveau ? C’est ce qu’a cherché à savoir notre reporter qui a rencontré le jeune Amadou Oury Bah, ce mercredi 26 juillet dans son école d’origine.

Issu d’une famille très modeste, Amadou Oury Bah n’avait qu’une seule ambition, celle de bien travailler à l’école. Le résultat obtenu aujourd’hui est le fruit d’un travail collectif entre le lauréat et ses amis de classe. « Je tiens d’abord à remercier tous les professeurs qui m’ont assisté à obtenir ce résultat car sans eux je ne serais pas là aujourd’hui. C’est une joie incommensurable, car être premier de la République ce n’est pas une chose facile à décrire. Je suis fier de pouvoir honorer mon école car, c’est un résultat qu’on a obtenu depuis deux ans et cette année on a su maintenir notre place. Donc, ça fait trois années consécutives que le premier de la République en Sciences Sociales sort du lycée de l’Excellence », a-t-il rappelé.

Avant d’atteindre l’objectif visé, Amadou Oury Bah a rencontré des difficultés, surtout financières. « L’année passée, quand j’ai appris que Moussa Keita est premier de la République, moi aussi je me suis dit que je peux l’être. Pour cela, j’ai cherché des voies et moyens, à travers des groupes de révision entre mes amis de classe et mes révisions personnelles. Sur le plan financier, j’étais parmi les élèves les plus pauvres du lycée car je suis d’une famille modeste. Difficilement je parvenais à trouver le transport pour venir à l’école, mais qu’à cela ne tienne, j’ai toujours travaillé pour atteindre mon ambition », a dit Amadou Oury Bah.

S’appuyant sur une citation de l’ancien Président Français, Nicolas Sarkozy qui dit que « quand on n’a pas de référence, on ne sera jamais une référence », Amadou Oury Bah invite les autres candidats à emboîter leur pas en honorant le lycée d’Excellence.

Amadou Oury Bah, a débuté ses études à l’école primaire de Kipé. De là, il n’a jamais passé deux ans dans une même école. Il est arrivé au lycée de l’Excellence lorsqu’il faisait la 8ème année. Il a tenu à rendre un vibrant hommage aux responsables de son lycée pour sa formation.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS