Lola : le ministère de la jeunesse continue son offensive pour la mise en place du Conseil National des Jeunes

Une délégation du ministère de la jeunesse s’est entretenue ce mercredi 26 juillet 2017 avec la jeunesse de Lola dans la salle de conférence du bâtiment préfectoral. La démarche visait à présenter les projets du département portant sur la formation des formateurs, la réglementation des activités socio éducatives en Guinée et la création du Conseil National de la Jeunesse, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à Lola.

La délégation est conduite par monsieur Seni Damba, directeur national de la jeunesse et madame Bountou Camara, membre de l’unité de gestion socioéducative du ministère.

Le président de la délégation spéciale de Lola, monsieur Tayi Jules DORE, a souhaité la bienvenue à la délégation avant de mettre l’accent sur l’intérêt majeur de cette mission. Selon lui, c’est une bonne initiative de prendre soin de la jeunesse tout en prenant des mesures adéquates pour pouvoir gérer cette jeunesse.

Au cours de cette rencontre monsieur Damba a présenté les projets tout en demandant l’adhésion effective des autorités de Lola. Le premier projet vise la formation des formateurs et de la réglementation du secteur de l’animation socio-éducative. Il y a aussi dans ce projet un suivi et un accompagnement des animateurs qui ont été formés.

Le second projet s’accentue sur la mise en place du Conseil National des Jeunesses de Guinée. Le directeur national de la jeunesse a rappelé que « depuis 2004, la Guinée ne dispose pas d’une structure faitière par laquelle on peut faire parler la jeunesse guinéenne par une seule voix. Ce qui fait qu’il y a une verbale guéguerre de leadership sur le secteur, puisqu’aucune association n’a la légitimité de parler au nom de la jeunesse guinéenne, malgré la prolifération d’associations et de réseaux d’associations de jeunesse dans notre pays. Donc il est temps de résoudre ce problème et de donner un interlocuteur unique et légitime à l’Etat. Aux jeunes aussi de mettre en place cette structure qui doit fédérer les organisations de jeunesse », a expliqué Séni Damba.

Après des échanges d’idées, la rencontre s’est achevée par le don de kits de travail afin de faciliter l’évolution des jeunes sur le terrain. Ces kits sont composés de sacs, d’un cahier, d’un Bic et de documents.

Rappelons que plus d’une trentaine de jeunes, notamment les présidents des quartiers, les animateurs de jeunesse et certaines associations de jeunes, de la préfecture de Lola ont pris part à cette rencontre. Elle marque le démarrage de ces projets et va s’étendre jusqu’au mois de décembre pour la mise en place du Conseil National de la Jeunesse.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS