Mody Oumar Barry, lauréat en SE 2017 : « je veux faire la médecine au Maroc pour revenir aider les guinéens »

Après la publication des résultats du baccalauréat 2017, un reporter de Guineematin.com est allé à la rencontre de Mody Oumar Barry, 2ème de la République de l’option Sciences Expérimentales avec la mention « Très Bien ». Âgé de 18 ans et originaire de Timbo, dans la préfecture de Mamou, le jeune lauréat est très satisfait de son résultat et caresse aujourd’hui le rêve d’aller faire la médecine au Maroc pour revenir aider ses compatriotes.

« Très souvent, il y a des malades qui ne reçoivent pas de bons soins. Ils n’ont pas de bons médecins. Je veux être un bon médecin pour aider mon pays en m’occupant des malades », a-t-il confié.

Entretien !

Guineematin.com : Vous êtes 2ème de la République cette année, quels sont vos sentiments après ce résultat ?

Mody Oumar Barry : D’une part, je suis très heureux, très content. La famille a été très fière de moi. Mon père vient même de sortir de l’hôpital, il est très fier de moi. Ça m’a très touché. D’autre part, je suis un peu mécontent parce que j’ai des amis qui méritaient aussi d’être lauréats, mais ils n’ont pas été. Ça me fait la peine pour eux.

Guineematin.com : Dites-nous comment vous avez fait pour réussir ?

Mody Oumar Barry : Certains disent que j’ai mérité parce que j’ai beaucoup travaillé, mais je me dis aussi que j’ai eu la chance. C’est Dieu qui m’a aidé.

Guineematin.com : Mais, vous avez révisé avec des professeurs, des amis et vous avez même passé des nuits blanches…

Mody Oumar Barry : Evidemment, j’ai passé des nuits blanches. J’ai beaucoup révisé. En plus, beaucoup de professeurs m’ont aidé. Grâce à eux, je suis lauréat aujourd’hui. S’ils ne m’avaient pas aidé, je ne serais pas là où je suis aujourd’hui. Surtout, mon professeur de Chimie, monsieur Rimka qui m’a pris comme un frère. Il m’a beaucoup aidé. Je le remercie particulièrement.

Guineematin.com : Etant lauréat aujourd’hui, où vous voudriez aller poursuivre vos études ?

Mody Oumar Barry : D’habitude, les lauréats partent au Maroc. J’aimerais donc aller, soit à Casablanca où à Rabat pour faire, si possible, la Médecine.

Guineematin.com : Vous voulez être un grand médecin ? Pourquoi ?

Mody Oumar Barry : Pour sauver les malades, les aider. Très souvent, il y a des malades qui ne reçoivent pas de bons soins. Ils n’ont pas de bons médecins. Je veux être un bon médecin pour aider mon pays en m’occupant des malades.

Guineematin.com : Qu’est-ce que vous avez à dire à vos camarades qui n’ont pas eu le bac ?

Mody Oumar Barry : A ceux qui n’ont pas eu, il faut qu’ils sachent que la réussite est la marche d’échec en échec, mais sans perdre le courage. Ils doivent travailler ; car, c’est le travail qui paye. Il y a un penseur qui dit : « Aussi grands nos rêves, si nous avons le courage de les poursuivre, un jour, ils deviendront une réalité » ; donc, ne vous découragez pas, continuez, Dieu vous aidera.

Guineematin.com : Merci Mody Oumar Barry.

Mody Oumar Barry : Je vous remercie.

Interview réalisée par Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS