Depuis quelques heures, le Vice-président exclu de l’UFDG, Amadou Oury Bah est en séjour privé dans la préfecture de Pita où il multiplie des contacts auprès de certaines personnalités du monde politique et social, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Bah Oury est arrivé dans la préfecture de Pita depuis hier, jeudi, 27 juillet 2017 après 7 ans d’absence. Il s’est acquitté de ses obligations religieuses de ce vendredi, 28 juillet 2017 dans son village natal, à N’Duyeebhé Sally, relevant de la Commune Urbaine de Pita où il a retrouvé la terre de ses ancêtres.

« Vous savez, chaque être humain a besoin de retrouver ses racines. Depuis mon retour d’exil je ne suis pas venu à Pita surtout dans mon village natal de Kigna. Aujourd’hui c’est chose faite, c’est l’occasion pour moi de retrouver mes racines, des proches, des personnalités, des endroits qui me rappellent mes parents, des compagnons. Tout ça me permet de me rattacher davantage à ces terres, à ce pays qui est la Guinée. Donc c’est avec une grande émotion que je me retrouve dans mon village aujourd’hui. Je vais profiter pour rendre visite aux doyens et présenter des condoléances suite à la disparition de beaucoup de personnes durant mon absence » a-t-il expliqué à la presse locale.

Après la grande prière de 14 heures, de ce vendredi, Bah Oury rendu une visite de courtoisie au Khalif Général du Foutah Djallon, Elhadj Mamadou Bano Bah, Secrétaire préfectoral des Affaires Religieuses de Pita.

Au cours de son intervention de circonstance, ce notable a rappelé que Bah Oury est son fils comme les autres enfants de Pita avant d’insister sur l’impérieux devoir de renforcer l’unité et la cohésion sociale sans lesquelles l’on ne saurait parler de paix et de développement.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, Bah Oury multipliait les contacts aec certaines personnalités politiques, sociales et religieuses dans la ville de Pita.

Selon un confrère qui a coïncidé avec cette opération de charme de Bah Oury dans sa préfecture natale, le Vice-président exclu de l’UFDG est attendu en ce moment par de nombreux jeunes chez Amadou Oury TB à Guémé, un quartier de la Commune Urbaine de Pita.

Contrairement à ce que beaucoup de personnes croyaient, Bah Oury est bien accueilli par ses concitoyens dans la préfecture de Pita où il compte poursuivre ses contacts jusque demain, samedi, 29 juillet 2017.

« Nous avons été agréablement surpris par ce que nous avons trouvé sur le terrain. On s’attendait pas un accueil aussi chaleureux que celui dont on nous gratifie en ce moment », se félicite Thierno Souleymane Bah de la Cellule de Communication de Bah Oury.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin